Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jean Dujardin et Alexandra Lamy : À l'écran comme au théâtre, un couple, un vrai

19 photos
Lancer le diaporama

Stars du petit écran, unis devant la caméra puis à la ville, Jean Dujardin et Alexandra Lamy n'auraient jamais formé ce mythique couple pour le public français sans la mini-série Un gars, une fille. Après maintes rumeurs, ils sont désormais officiellement séparés si l'on en croit les propos tenus par Jean Dujardin, mardi 12 novembre.

Chouchou & Loulou

Mai 1999, Jean Dujardin et Alexandra Lamy ne se connaissent pas lorsqu'ils se lancent dans le dernier round du casting pour Un gars, une fille, face au créateur québécois de la sitcom originelle, Guy A. Lepage. Quelques mois plus tard, les deux comédiens affichent leur complicité dès le premier épisode, diffusé le 11 octobre 1999 à 19h50 sur France 2. Le programme devient alors rapidement un succès national, avec quatre années jalonnées de 436 épisodes (auxquels on adjoindra 49 best-of), tous diffusés juste avant le journal télévisé de 20 heures.

Un rendez-vous devenu quasi quotidien pour des millions de Français qui s'amusent, se reconnaissent et se moquent devant ces deux amoureux. Un gars, une fille met en scène Jean (alias "Loulou") et Alexandra (" Chouchou", souvent appelée "Alex") dans la banalité de leur vie quotidienne, des prises de têtes comme des moments de tendresse, au marché comme au lit, au téléphone ou face à la belle-famille, sur une île perdue au milieu de nulle part ou à Londres. Tout en dérision, les deux comédiens décryptent l'amour et dynamitent l'idéal de couple. Ils ne tarderont pas à devenir un phénomène de société qui perdure encore aujourd'hui, la série restant rediffusée sur des chaînes de la TNT. En 2003, le couple à l'écran devient un couple à la ville. Même s'ils réfutent l'idée que Chouchou et Loulou aient une quelconque influence directe sur leur couple.

Du petit écran au théâtre

En 2006, le couple-star du petit écran passe un nouveau cap, en jouant ensemble dans Deux sur la balançoire, adaptation de la pièce originelle de William Gibson. On y suit Jerry Ryan, un avocat solitaire profondément marqué par son divorce et voyant sa vie basculer à nouveau lorsqu'il fait la connaissance de Gittel Mosca, une petite danseuse qui gagne péniblement sa vie au Greenwich Village.

Sous la direction de Bernard Murat, le tandem toujours aussi inséparable fait un triomphe au théâtre Edouard VII.

Au cinéma, le dernier acte

Du petit au grand écran, il n'y a qu'un pas... que les deux amoureux mettront du temps à franchir. Auréolé d'un succès certain que ce soit avec Brice de Nice, Contre-Enquête, OSS 117 ou plus fraîchement The Artist, Jean Dujardin est devenu un habitué. Là où Alexandra peine à trouver le succès. Après Rien que du bonheur (2003) et L'Antidote (2005), la charmante blonde est invitée à participer au grand succès Brice de Nice, tiré directement du personnage comique créé par Jean Dujardin. Elle y tient deux rôles à la fois : Alice de Nice et Chantal la sirène.

Ils mettront quatre ans à refaire équipe ensemble à l'écran, pour une nouvelle comédie : Lucky Luke. Alexandra Lamy y tient un nouveau rôle secondaire, celle qui deviendra l'amoureuse de Lucky Luke, Belle. La comédienne se fait notamment remarquer pour une scène sexy, où elle s'affiche sensuelle façon danseuse du Moulin-Rouge, dans une tenue pour le moins suggestive, face à Jean Dujardin.

En 2012, après l'Oscar du meilleur acteur de Jean Dujardin, le couple est au sommet, sous le feu des projecteurs, lorsqu'il se donne la réplique dans Les Infidèles. Plus réaliste que jamais, et probablement acteurs du meilleur segment (réalisé par Emmanuelle Bercot) du film dans lequel on croise également Gilles Lellouche ou Manu Payet, les deux tourtereaux incarnent un couple en pleine dispute. Une scène de rupture à la fois précise et émouvante qui n'est pas sans faire écho à l'actualité du couple.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image