Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Léa Seydoux : ''L'idée d'embrasser Vincent Cassel, ça m'a fichu un trac !''

Elle sera l'un visages français qu'on ne pourra pas manquer au Festival de Cannes 2013. Et pour cause, sur la Croisette, Léa Seydoux viendra représenter deux longs-métrages, l'un en compétition officielle (La vie d'Adèle, d'Abdellatif Kechiche) et le second pour Un Certain Regard (Grand Central, de Rebecca Zlotowski). Et qui dit retour sur les grands écrans français après quelques incartades internationales (Minuit à Paris, Mission : Impossible 4) dit aussi que la belle blonde retrouve les couvertures, colonnes et autres doubles pages des magazines hexagonaux.

Ainsi, la voici glamour, rafraîchissante et nouvelle lookée (la coupe garçonne s'est transformé en un élégant carré mi-court) en couvertures des magazines Glamour et Be pour les mois de juin. Et à chaque fois, l'actrice a beaucoup à dire, elle qui se qualifie de "caméléon". Si à 27 ans, Léa Seydoux peut déjà se vanter d'avoir une belle filmographie, elle garde pourtant "l'impression d'en être au début du début". Cette éternelle progression se facilite puisqu'elle retrouve des cinéastes qu'elle connaît (Bertrand Bonello, Rebecca Zlotowski) comme elle se lance quelques défis, comme tourner dans le prochain Wes Anderson, The Grand Budapest Hotel. "J'ai compris avec lui qu'il ne fallait jamais jouer les choses être drôle. Le jeu doit reste simple, épuré", explique-t-elle à Glamour.

Léa Seydoux et ses complexes

Face au succès, Léa Seydoux reste elle-même : "J'aime créer une personnage, mais pas dans ma vie". D'ailleurs, dans les pages de Be, elle en profite pour réaffirmer une nouvelle fois l'héritage d'une famille très présente dans le cinéma (Jérôme Seydoux et Nicolas Seydoux chez Pathé et Gaumont), assurant que celle-là "n'a eu aucun incidence sur ma carrière. Ni en bien, ni en mal". Le "caméléon" a bien grandi, et cette maturité, Léa Seydoux s'en sert pour se transcender. "Plus le projet est gros, plus je me sens bien", confie celle qui a tourné avec Tom Cruise ("J'ai vraiment aimé ce mec") et Russell Crowe ("un ours, bourru, renfrogné") parmi ses plus gros poissons.

Néanmoins, si Léa Seydoux semble très en confiance, elle ne cache pas ses complexes : "Je vois bien que je ne suis pas mannequin, confie-t-elle à Glamour, j'ai des défauts, des trucs qui ne vont mais bon, je fais avec mes complexes..." La confiance, celle qui affirme qu'il "encore difficile de se regarder", la recherche. Pas étonnant qu'après l'avoir dirigée pour des spots publicitaires chez Prada, Wes Anderson ait souhaité sa fragilité innocente pour son nouveau film...

Un album dans le futur

Mais elle se rassure aussitôt : "Je sens que les gens me respectent davantage", tant sur le plan physique qu'intellectuel confie celle qui se dit "pas très cultivée". Sa touche "modernité" selon ses dires serait d'être "davantage un garçon qu'une jeune fille". "Je suis une femme virile", poursuit-elle dans Glamour. Ce qui ne l'empêche pas de confier son trac de tournage chez Be, pendant celui de La belle et la Bête : "L'idée d'embrasser Vincent Cassel, ça m'a fichu un trac !"

Lancée vers l'avenir, la douce Léa fourmille de projets. "J'adorerais faire un album", lâche-t-elle à Glamour. "Ce qui est sûr, c'est qu'un jour, le cinéma ne me suffira plus", ajoute l'aventurière en herbe. Un trajectoire façon Mélanie Laurent ? Tout est possible, mais à l'heure actuelle, la "belle personne" vit et respire septième art.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Kerry Washington, Salma Hayek, Scarlett Johansson divines en décolletées, ont subjugué les photographes lors de la 77ème cérémonie des Golden Globe Awards à Berverly Hills, le 5 janvier 2020.
Emmanuelle Béart joue avec ses enfants en Grèce- 29 août 2019.
Alice Taglioni confirme être maman pour la troisième fois sur le plateau de "On n'est pas couché" sur France 2. Le 11 janvier 2020.
Le fils illégitime d'Alain Delon, "drogué et manipulé" selon Marie Soubrier Boulogne. Témoignage recueilli par TPMP, sur C8, le 5 septembre 2019.
Soirée d'ouverture du Festival de comédie de l'Alpe D'Huez, le 14 janvier 2020.
Jennifer Aniston a fait une arrivée fracassante sur Instagram
Bande-annonce du film "Le dernier poumon du monde" de Yamina Benguigui.
Eva Longoria et son fils Santiago à Paris- 23 sept 2019.
Grand Corps Malade et Marc Ladreit de Lacharrière s'entretiennent au sujet du film La Vie Scolaire à l'occasion d'une projection spéciale à l'Elysées Biarritz, à Paris, le 5 septembre 2019. © Gyro Productions
Frédérique Bel détaille pour Purepeople son rapport à la beauté, sa routine et ses musts lors d'une rencontre à la Maison de Beauté Carita, à Paris, en décembre 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel