Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Meghan Markle et Harry en Afrique : Bébé Archie "pas grognon, juste fatigué"

Le prince Harry et Meghan Markle dans le township de Nyanga, en Afrique du Sud, le 23 septembre 2019, lors d'une rencontre avec l'ONG Justice Desk.
52 photos
Lancer le diaporama
Le prince Harry et Meghan Markle dans le township de Nyanga, en Afrique du Sud, le 23 septembre 2019, lors d'une rencontre avec l'ONG Justice Desk.
Le duc et la duchesse de Sussex ont atterri en toute discrétion en Afrique du Sud lundi 23 septembre 2019 avant d'entamer officiellement leur visite dans la foulée au Cap. Leur fils de quatre mois et demi, Archie, a seulement été entr'aperçu, mais ses parents ont fait quelques confidences.

Master Archie Mountbatten-Windsor, le fils du prince Harry et de Meghan Markle, fera-t-il une apparition officielle au cours de la visite en Afrique de ses parents, qui a débuté le 23 septembre et doit se poursuivre jusqu'au 2 octobre ? En théorie, rien n'est prévu en ce sens dans le programme du duc et de la duchesse de Sussex, mais ceux-ci espèreraient néanmoins avoir l'occasion de prendre leur fils avec eux à un moment ou à un autre - une décision qui, si elle doit survenir, sera probablement prise au dernier moment, en fonction des humeurs et de l'état de forme du bébé.

Il ne fallait en tout cas pas s'attendre à découvrir de belles images de leur arrivée en famille sur le sol sud-africain : contrairement au prince William et à la duchesse Catherine, qui ont pris l'habitude de fouler les tarmacs internationaux avec leurs enfants, Harry et Meghan ne souhaitaient pas que leur descente d'avion soit un moment protocolaire et public. C'est donc en catimini qu'ils ont atterri à bord d'un vol de nuit British Airways dans la matinée de lundi, Archie bien emmitouflé (bonnet, plaid) dans les bras de sa maman, avant d'entrer en scène en couple dans les rues du Cap. Au cours de leur visite du District Six dans l'après-midi de cette première journée, les jeunes parents ont eu l'occasion d'expliquer l'absence de leur petit garçon. Le prince a ainsi confié que le vol l'avait épuisé et qu'il dormait lorsqu'une octogénaire s'est enquise de savoir où il était. "Il n'est pas grognon, juste fatigué", a-t-il complété en réponse à une autre personne présente dans la foule nombreuse des gens venus les rencontrer.

Le petit-fils de la reine Elizabeth II en a tout de même dit un peu plus, racontant avec humour qu'Archie avait été très impressionné par le paysage et en particulier fasciné par la montagne de la Table, le massif qui domine Le Cap et dont le nom rend bien compte de la physionomie : "Il observait par le hublot pendant le vol, il regardait la montagne de la Table", a-t-il ainsi déclaré.

Harry en "exemple" pour son fils, Meghan en "mère, épouse, soeur et femme de couleur"

Quelques moments plus tôt, le premier engagement du duc et de la duchesse de Sussex les avait menés à la rencontre d'une ONG en faveur des droits de l'Homme, Justice Desk, qui joue un rôle particulier auprès des enfants. Respectivement président et vice-présidente du Queen's Commonwealth Trust qui soutient cette association, Harry et Meghan ont chacun prononcé un discours. Le prince a notamment évoqué la nécessité de briser le cycle des violences faites aux femmes et de redéfinir la virilité. "A mes yeux, ce qui témoigne réellement de votre force n'est pas physique (...) Votre force réside dans votre esprit, ce qui pour moi consiste à honorer et protéger ma femme et à donner un exemple positif à mon fils", a-t-il dit. Son épouse, elle, a emprunté quelques mots à Maya Angelou avant de déclarer : "Permettez-moi de dire, alors que je suis ici avec mon époux en tant que membre de la famille britannique, que je suis ici avec vous en tant que mère, qu'épouse, que femme, que femme de couleur et que soeur. Je suis ici avec vous et pour vous, et je vous remercie pour nous avoir montrés l'âme d'Ubuntu."

Leur visite s'est ensuite animée lorsqu'un groupe de danseuses s'est joint à eux. Les Sussex se sont mis à les applaudir en rythme, mais, très rapidement, la duchesse Meghan, dans une robe Mayamiko et sur des espadrilles compensées Castaner, s'est retrouvée entraînée dans la danse, très à l'aise, bientôt suivie par Harry, qui l'était un peu moins.

Ils se sont ensuite rendus au Musée du district six qui retrace l'histoire des familles expulsées de ce quartier lors de l'apartheid, avant d'achever leur journée lors d'un atelier de cuisine communautaire dans un foyer - activité familière à Meghan, impliquée depuis un moment auprès d'une structure similaire à Londres.

Le prince Harry et Meghan Markle, duchesse de Sussex, lors de leur première journée en Afrique du Sud le 23 septembre 2019
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel