Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mon casting ciné : Robert Downey Jr., Kristen Stewart et Roxane Mesquida !

12 photos
Lancer le diaporama

La semaine dernière, c'est sans surprise Les Petits Mouchoirs de Guillaume Canet et sa bande qui se sont imposés une fois de plus au box-office national et qui poursuivent leur parcours triomphal, dépassant les 3 millions d'entrées. Que nous réserveront les sorties cette semaine ? C'est ce que nous saurons très prochainement, mais en attendant, nous avons choisi de mettre en lumière trois films sur la dizaine à sortir le mercredi 10 novembre 2010 : un road-movie déjanté, Kristen Stewart en ado perturbée, et une comédie d'horreur surréaliste.

"Date Limite" - de Todd Phillips - avec Robert Downey Jr., Zach Galifianakis, Michelle Monaghan, Jamie Foxx et Juliette Lewis.

Cinq jours séparent Peter Highman du jour où il sera père pour la première fois, au terme de la grossesse de sa femme. Tandis qu'il se dépêche de prendre un vol d'Atlanta pour être à ses côtés pour la naissance, ses meilleures intentions s'en vont à vau-l'eau. Une rencontre
fortuite avec Ethan Tremblay, un acteur en quête de reconnaissance, force Peter à faire de l'autostop dans une virée qui va le mener à travers le pays, détruisant au passage plusieurs voitures, de nombreuses amitiés et sa dernière résistance.

Dire qu'on attendait beaucoup du nouveau film des créateurs de Very Bad Trip et de sa découverte - l'acteur joufflu et barbu Zach Galifianakis -, est un doux euphémisme. Malheureusement, la déception en est d'autant plus grande. Alors, certes, on rit au politiquement incorrect de certaines situations - passage à tabac d'un gamin insupportable, crachat sur un pauvre petit chien adorable, foutage de gueule d'un vétéran du Vietnam -, ces moments de lâchage complet sont cependant trop minces et le reste du film déjà trop vu pour qu'on se laisse embarquer dans ce voyage interminable. Dommage.
Note : **

"Welcome to the Rileys" - de Jake Scott - avec Kristen Stewart, James Gandolfini et Melissa Leo.

Au cours d'un déplacement professionnel, Doug Riley rencontre Mallory, stripteaseuse dans un club de la Nouvelle-Orléans. L'affection paternelle qu'il ressent pour elle bouleverse le mariage de Doug et Loïs, huit ans après la mort tragique de leur fille unique.

La très charmante Kristen Stewart poursuit son chemin de croix pour se détacher de son rôle d'amoureuse neu-neu de la saga Twilight. Ainsi, après le trashy The Runaways (dans lequel elle incarnait la leader lesbienne du premier groupe rock 100% féminin), on la retrouve aujourd'hui en strip-teaseuse paumée à la recherche d'un père de substitution dans ce très beau drame mis en images par Jake Scott (fils de Ridley et neveu de Tony) dans lequel elle donne la réplique au toujours impeccable James Gandolfini (The Sopranos).
Note : ***

"Rubber" - de Quentin Dupieux - avec Stephen Spinella, Roxane Mesquida et Jack Plotnick.

Dans le désert californien, des spectateurs incrédules assistent aux aventures d'un pneu tueur et télépathe, mystérieusement attiré par une jolie jeune fille.
Une enquête commence.

Après un premier long totalement barré - Steak, avec Eric et Ramzy -, on attendait impatiemment le nouvel OVNI de Quentin Dupieux, et nous ne sommes pas déçus, tant l'artiste français pousse encore plus loin son concept d'une singularité rare : un film de serial killer avec dans le rôle du serial killer... un pneu ! Enre poésie lunaire et love story surréaliste, Rubber touche, fascine, perturbe, et nous laisse sous le charme démentiel de Roxane Mesquida (voir son interview exclusive lors de la présentation du film à Cannes). La découverte de la semaine.
Note : ***

Vous avez dorénavant toutes les bobines entre les mains pour choisir vos films et passer d'agréables moments dans vos salles obscures.

Et n'oubliez pas : Viva el Cinema !

Adam Ikx

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel