Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Nouvelle Star 2014 : Claudia éliminée, Yseult rugit mieux que Katy Perry

15 photos
Lancer le diaporama

Jeudi 9 janvier, le niveau est monté d'un cran sur le plateau de la Nouvelle star 2014. Après l'élimination de Léopoldine, ils n'étaient plus que huit à se produire à l'Arche Saint-Germain.

C'est dans une ambiance sexy que le prime a débuté avec une collégiale sur Blurred Lines de Robin Thicke. Mais très vite, la compétition a repris le dessus.


Carton plein pour Mehdi, Yseult, Mathieu et Pauline

Comme la semaine précédente, grâce aux réseaux sociaux, les téléspectateurs ont pu attribuer des rouges et des bleus aux candidats. C'est Mehdi qui a ouvert le bal avec un tube de George Michael, Faith. Un morceau qui a porté chance au jeune homme puisqu'il a obtenu quatre bleus du jury et un du public. Un carton plein commenté par Sinclair, qui a avoué que c'était la première fois que le jeune homme était en phase avec la musique.

Yseult a rugi sur scène avec le tube de Katy Perry, Roar. La jolie jeune femme a exécuté une performance proche de la perfection. Non seulement elle a totalisé cinq bleus mais en plus elle a reçu les louanges du jury. Alors que le présentateur Cyril Hanouna a préféré sa performance à celle de la chanteuse américaine aux NRJ Music Awards, Maurane a jugé qu'elle pouvait même "donner des cours" à la star. André Manoukian, lui, a carrément osé : "Katy Perry avait l'air d'un chaton à côté d'elle."

Pauline a également enchanté le public et les jurés avec Son of a Preacher Man de Dusty Springfield. André Manoukian avait même l'impression d'être "dans un film de Tarantino de l'an 2034".

Enfin, Mathieu a montré une fois de plus qu'il savait tout chanter en interprétant le tube de Carla Bruni, Quelqu'un qui m'a dit. Olivier Bas, qui apparemment connaît l'ex-première dame de France, a même dévoilé qu'elle regardait l'émission et qu'elle a dû être enchantée d'une telle reprise.

Coup dur pour Dana et Sirine

Dana a tenté une version bossa nova de Que je t'aime de Johnny Hallyday. Un risque que n'a pas apprécié Maurane, qui attend beaucoup plus de la jeune femme. Pour elle, sa prestation manquait cruellement de profondeur. Si les trois autres jurés ont préféré lui donner un bleu, le public, lui, lui décidé de lui attribuer un rouge. Alvaro s'est attiré les foudres de Sinclair et d'André Manoukian sur Hier encore de Charles Aznavour. Ils n'ont pas été touchés et le juré, un brin philosophe, a même jugé que le "costume d'Aznavour était trop grand" pour lui.

Claudia, qui s'était complètement loupée la semaine précédente sur la chanson de Jean-Jacques Goldman Comme toi, a été sanctionnée hier soir par Sinclair et André Manoukian. Malgré une prestation vibrante de Girl On Fire d'Alicia Keys, elle manquait de profondeur.

Mais la pire prestation de la soirée a été celle de Sirine. Sur le tube de Bruno Mars, When I Was your Man, elle a obtenu trois rouges. Sinclair a évoqué ses fausses notes, à l'instar de Maurane et Olivier Bas. Lors de la soirée, il y a également eu des trios et un duo. Mathieu et Pauline ont chanté ensemble sur le titre de Michel Delpech, Pour un flirt. Mehdi, Claudia et Yseult se sont lâchés sur Laisse tomber les filles de France Gall, et Alvaro, Sirine et Dana, ont interprété Marre de cette nana-là de Patrick Bruel. En ce qui concerne les audiences, la Nouvelle Star est repassé au-dessus du million de téléspectateurs, avec 4,7% de part de marché. C'est un peu mieux que la semaine dernière.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel