Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

"Robin des Bois", "Moulin Rouge !", "Da Vinci Code"... Découvrez tous ces films qui ont ouvert le Festival de Cannes !

5 photos
Lancer le diaporama

Alors que le 63e Festival de Cannes se tiendra du 12 au 23 mai sur la Croisette, avec Tim Burton en président du jury et Kristin Scott Thomas en maîtresse de cérémonie, Purepeople.com a décidé, jusqu'à l'échéance cannoise, de vous proposer régulièrement des focus sur le plus grand festival international du septième art. Aujourd'hui, nous levons le voile sur tous ces superbes films qui ont fait l'ouverture !

2010 : Le film qui ouvrira les festivités cette année est Robin des Bois (voir la bande-annonce ci-dessus), de Ridley Scott. Après être venu à Cannes en 1977 pour son film Les Duellistes, le réalisateur de Gladiator revient à Cannes nous présenter son nouveau long métrage, qui sera également projeté le 12 mai, en simultané, dans toutes les salles de cinéma du monde.
Cette nouvelle version du Prince des Voleurs offre des rôles plein de fougue à Russell Crowe, Cate Blanchett, William Hurt, Mark Strong, Max Von Sydow et la jeune et jolie actrice française Léa Seydoux.

2009 : Cette année-là, les festivaliers ont pu retomber en enfance grâce au film d'ouverture qui leur était présenté : Là-Haut (voir la bande-annonce ci-dessus) des Studios Disney/Pixar, réalisé par Peter Docter (Toy Story, Monstres et Cie) et Bob Peterson (Le Monde de Nemo, Ratatouille).
Armés de leurs lunettes 3D, les spectateurs ont pu suivre les aventures du grincheux Carl, 78 ans, et de Russell, 8 ans, un jeune explorateur au tempérament très optimiste. Un film magique mêlant rire, émotion et féérie. Pour cette production haute en couleurs, le chanteur et comédien Charles Aznavour a accepté de prêter sa voix à l'un des personnages.

2008 : La 61ème édition du Festival de Cannes s'est ouverte avec Blindness, du réalisateur brésilien Fernando Meirelles (La cité de Dieu). Adapté du roman L'Aveuglement, de José Saramago, ce film dramatique nous plonge dans une intrigue des plus surprenantes : frappés par une épidémie de cécité se propageant à la vitesse grand V, les premiers contaminés du pays sont placés sous quarantaine. Trouvant pour seul refuge leurs autres sens, ils vont devoir survivre parmi ce chaos. Seule une femme dont la vue est intacte aura pour mission de les guider et les aider à retrouver tout espoir perdu.
A l'affiche de ce thriller : Julianne Moore, Mark Ruffalo et Alice Braga.

2007 : Le Festival de Cannes s'est ouvert cette année avec le film du réalisateur chinois Wong Kar Waï - My Blueberry Nights : Lizzie, coeur esseulé et totalement perdue, se lie d'amitié à Jeremy, le gérant d'un modeste bar new-yorkais. Elle lui confie sa plus grande déception amoureuse et la difficulté qu'elle a à tourner la page. Bouleversée, elle décide de fuir son passé en quittant la ville. C'est le début d'une nouvelle vie pour cette jeune femme qui, au travers de nombreuses rencontres, parviendra peut-être à oublier ce moment douloureux de sa vie. Ce film, qui nous invite à réfléchir sur la solitude, nous transporte également d'un bout à l'autre des Etats-Unis. La sublime chanteuse Norah Jones - qui incarne Lizzie - se révèle totalement grâce ses talents innés d'actrice. Elle donne entre autre la réplique à Jude Law, Natalie Portman et Rachel Weisz.

2006 : Le Festival de Cannes est cette année placé sous le signe du Da Vinci Code de Ron Howard, adaptation du roman à succès de Dan Brown. Ce film énigmatique a provoqué de nombreux remous dans le milieu ecclésiastique qui le juge "antichrétien et calomnieux". Fortement critiqué et hué par certains journalistes, il a cependant ravi les spectateurs qui lui ont fait un triomphe à travers le monde : le professeur Langdon - incarné par Tom Hanks - est appelé au Louvre afin de décrypter des symboles retrouvés dans les oeuvres de Léonard de Vinci. Il sera aidé dans ses aventures par la cryptologue Sophie Neveu - incarnée par Audrey Tautou. Tous les deux vont s'embarquer dans une intrigue très prenante et tenteront par n'importe quel moyen de déchiffrer ce code mystérieux.
La soirée suivant la projection était la bienvenue pour détendre l'atmosphère assez tendue : une pyramide géante fut installée sur le Quai Saint-Pierre, à deux pas du Palais, afin d'y accueillir tous les chanceux convives.

2005 : Le Festival de Cannes démarrait cette année dans une atmosphère plus qu'étrange. En ouverture de cette 58e édition, le Festival proposait Lemming de Dominik Moll : Un film fascinant dans lequel s'illustrent deux grandes icônes du cinéma français - Charlotte Gainsbourg et Charlotte Rampling. A l'écran, elles incarnent deux femmes totalement différentes : si la première a une vie tranquille et bien rangée, la seconde semble davantage perturbée et cherche à se venger des nombreuses tromperies de son mari. Une histoire déroutante mêlant deux couples, susceptible de captiver les amateurs de suspense.

2004 : Le Festival de Cannes s'ouvrait cette année sur une note espagnole, avec La Mauvaise Education, formidable film signé Pedro Almodovar. Un honneur pour le cinéaste puisqu'il s'agit du premier film espagnol présenté en ouverture de toute l'histoire du Festival. Pour une fois, le cinéaste ne s'attarde pas sur la gent féminine qui le fascine habituellement, mais bien sur les hommes et leurs destins entremêlés : Enrique - incarné par Gael Garcia Bernal - et Ignacio découvrent l'amour et le cinéma dans une école religieuse, sous l'oeil bienveillant du père Manolo. Les trois personnages se reverront quelques années plus tard pour des retrouvailles plus qu'étranges : elles marqueront la vie de l'un, et la mort de l'autre.

2003 : Cette 56e édition du Festival de Cannes s'ouvrait avec le fougueux Fanfan la Tulipe, de Gérard Krawczyk. Apparu au cinéma des années auparavant sous les traits de Gérard Philippe, cette nouvelle version revient en grande pompe avec un casting des plus attrayants : Vincent Perez incarne l'espiègle Fanfan, alors que Penélope Cruz dans le rôle de la belle Adeline - la fille d'un sergent recruteur qui prédit au jeune aventurier fougueux et intrépide un bel avenir au sein de la royauté. Engagé dans l'armée du roi, Fanfan est promis à de nombreuses surprises : la gloire, mais aussi l'amour.

2002 : Woody Allen était déjà à l'honneur cette année-là sur la Croisette, afin de présenter son nouveau long métrage en film d'ouverture : Hollywood Ending.
Une comédie très attendue qui, comme très souvent, met en scène le cinéaste américain lui-même. Il y interprète cette fois-ci le rôle de Val Vaxman, un réalisateur qui autrefois connut son heure de gloire. Désormais voué à réaliser des spots publicitaires, il trouve à nouveau l'opportunité de réaliser un long métrage. Mais à la veille du tournage surgit un imprévu de dernière minute : il perd la vue !
Si le film n'a pas conquis l'Amérique, il est tout de même parvenu à séduire le public français qui lui a réservé comme toujours un chaleureux accueil : "Pour je ne sais quelle raison, je suis plus apprécié en France qu'en Amérique. Les sous-titres doivent être incroyablement bons", comme le justifiait à l'époque, avec beaucoup d'humour, le cinéaste new-yorkais.

2001 : Le Festival démarre en beauté avec la comédie musicale Moulin Rouge !, de Baz Luhrmann. Une romance mettant en scène l'acteur Ewan McGregor qui interprète le rôle de Christian : un jeune écrivain sans le sou et amoureux transi, amené à rencontrer le directeur du célèbre Moulin Rouge. Ce dernier lui offrira l'opportunité de réaliser un spectacle grandiose au sein de son cabaret mais également de rencontrer l'amour : Christian tombera sous charme de la courtisane Satine, star du cabaret, incarnée par la sublime Nicole Kidman.
Cette histoire d'amour somme toute banale a su créer une véritable dévotion autour d'elle, notamment grâce à sa bande originale impeccable et à l'incroyable qualité de ses images.

2000 : Roland Joffé ouvrait cette année-là les festivités avec son film Vatel. Incarné par Gérard Depardieu, le film retrace l'histoire de François Vatel, l'intendant du Prince de Condé, qui pour regagner les faveurs de Louis XIV organise trois jours de festin à Versailles.
Habitué à interpréter des personnages historiques, Gérard Depardieu excelle une fois de plus dans ce rôle qui lui colle parfaitement à la peau. Il donna notamment la réplique à Julian Sands, dans le rôle de Louis XIV, ainsi qu'à la belle Uma Thurman.

Rendez-vous mercredi, en direct de la Croisette, pour savoir comment sera accueilli Robin des Bois !

Mark Wahlberg, une superstar bien dans ses baskets
Michelle Williams : adorable baby doll aux allures de femme fatale
Hayden Panettiere complètement accro au nail art !
Scarlett Johansson : une belle américaine à Paris qui ne passe pas inaperçue...
Uma Thurman sculpturale pour sa montée des marches à Cannes
Zac Efron : un playboy débarque sur la Croisette !
Métamorphoses de stars : les préférez-vous avec les cheveux courts ou longs ?
Ces enfants stars qui ont bien grandi...
Britney Spears, Mariah Carey, Nicole Richie : les changements de poids spectaculaires des stars
Ces couples de stars qu'on avait oublié !
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel