Recevoir les actus de mes stars préférées par email
OU
> voir un exemple > CGU
Nicole Kidman : Ses plus grands succès, ses pires échecs

Nicole Kidman : Ses plus grands succès, ses pires échecs

1/17
News publiée le Mercredi 26 Octobre 2011 à 20:08
Lancer le diaporama

Nicole Kidman le 22 mai 2011 à Las Vegas. Dans cette photo : Nicole Kidman

Il serait tentant de se demander où est passée Nicole Kidman depuis son Oscar en 2003, et pourtant, il suffit de jeter un oeil sur sa filmographie pour constater que l'actrice n'a jamais arrêté de tourner à un rythme effréné.

Découverte par Tom Cruise

D'abord repérée par Tom Cruise dans Calme blanc, elle tourne à ses côtés Jours de tonnerre, son premier film américain. Elle est rapidement jetée sous les projecteurs comme sa jolie femme, mais enchaîne les seconds rôles et explose finalement dans Prête à tout, de Gus Van Sant. Sensuelle et sans limites, son interprétation d'une journaliste opportuniste et amorale attire l'attention des médias pour la première fois. Elle gagne son premier Golden Globe.

La comédienne surfe sur la vague du succès et s'illustre partout. Actrice intellectuelle dans Portrait de femme de Jane Campion (La leçon de piano), belle plante dans Batman Forever et Le Pacificateur avec George Clooney, et même sorcière délurée dans Les ensorceleuses avec Sandra Bullock.

Réinventée par Kubrick

Cruise, Kidman et Kubrick forment le trio qui ferme le millénaire. Evocation désenchantée du couple moderne, Eyes Wide Shut signe la naissance de la star Nicole Kidman et la mort du couple qu'elle forme avec Tom Cruise. Les deux comédiens, engagés pour une durée indéterminée, tournent pendant plus d'une année. Kubrick meurt quatre jours après avoir fini le montage, laissant Kidman prononcer le dernier mot de son dernier film : "Fuck."

Deux ans après, le couple annonce officiellement son divorce. La même année, la comédienne se réinvente chanteuse, danseuse et survoltée dans Moulin Rouge ! Le film est un carton monstre, la comédie musciale renaît de ses cendres, et Kidman explose dans un feu d'artifice. Elle obtient une nomination aux Oscars et devient la nouvelle star d'Hollywood.

Consacrée pour un nez

Nicole Kidman profite de l'engouement pour faire preuve d'une curiosité impressionnante, tournée vers l'Europe. Elle tourne Les autres d'Alejandro Amenabar, un conte fantastique qui rencontre un énorme succès et la propulse dans le cercle privé des actrices les mieux payées d'Hollywood. L'échec de Nadia, un thriller avec Mathieu Kassovitz et Vincent Cassel, est rapidement oublié, tout comme son rendez-vous manqué avec David Fincher dans Panic Room, qu'elle est forcée d'abandonner à cause d'une blessure au genou.

L'ouragan Nicole Kidman frappe en 2003, où la comédienne touche les sommets critiques et publics. Elle tourne Dogville, le film choc de Lars Von Trier, présenté à Cannes. Un choix fort et une oeuvre unique tournée sans décor, dans un hangar. Elle enfile un faux nez pour interpréter Virginia Woolf dans The hours, et gagne un Oscar.

Plus dure sera chute

Certains parleront de la malédiction qui frappe les acteurs oscarisés : Nicole Kidman se lance dans une flopée de projets qui ne rencontrent ni le public, ni la critique. La couleur du mensonge, avec Anthony Hopkins, passe inaperçu. Et l'homme créa la femme et Invasion connaissent des difficultés sur le tournage, et les films sont descendus en flèche. Ma sorcière bien-aimée ne fait rire personne, et L'interprète, pourtant réalisé par Sydney Pollack, est un échec.

La carte du cinéma indépendant lui réussit à peine. Birth, Margot va au mariage et Fur : Portrait imaginaire de Diane Arbus, des paris risqués et extraordinaires, sont complètement boudés par le public et à peine relevés par la critique. Même Retour à Cold Mountain, beau succès dans les salles, laisse Kidman sur la touche aux Oscars alors que Jude Law est nominé et que Renée Zellweger gagne la statuette.

A la croisée des mondes - La boussole d'or, où elle tient un rôle secondaire, utilise le succès du Seigneur des Anneaux pour séduire le public. Mais le film déçoit et enterre l'idée d'une trilogie. Cependant, Nicole Kidman touche véritablement le fond avec Australia.

Dotée d'un budget colossal, cette fresque grandiose menée par son ami Baz Luhrmann (Moulin Rouge !) est un échec monumental. L'actrice, remariée au chanteur Keith Urban, tombe enceinte. Elle abandonne son projet de longue date avec Wong Kar-Wai, The lady from Shanghai, qui aurait pu être aussi interminable et grandiose qu'Eyes Wide Shut, et s'éloigne des médias avec sa famille.

Le retour, ou presque

Visiblement consciente que sa présence ne garantit plus le succès - et que son cachet devient un véritable risque - elle revient à la comédie musicale dans un rôle secondaire. Au milieu d'un casting quatre étoiles, Nicole Kidman fait tourner la tête de Daniel Day-Lewis dans Nine. Nouvel échec. Pire : alors que Marion Cotillard et Penelope Cruz sont encensées, Kidman est critiquée, voire simplement ignorée.

Pour y remédier, l'actrice prend les choses en main personnellement. Via sa société de production Blossom Films, elle fait naître le projet Rabbit Hole, sur le deuil d'un couple qui a perdu leur fils. Elle choisit elle-même le réalisateur et son partenaire. Ses efforts sont récompensés, et elle est nominée aux Oscars.

Pour fissurer son image d'actrice glaciale, qui lui porte préjudice, Kidman se paye les services du manager d'Angelina Jolie, Geyer Kosinski. Elle accepte de faire une apparition dans Le Mytho - Just go with it, une comédie où elle fait preuve d'auto-dérision et affronte Jennifer Aniston dans un combat de danse endiablé. Alors que les médias s'attardent sur les ravages du botox sur son visage, elle en rit dans le film et confie dans les médias qu'on ne l'y reprendra plus.

Aujourd'hui, l'actrice joue à nouveau la carte du public. Elle offrira du suspense dans Trespass avec Nicolas Cage, de l'émotion dans The paperboy avec Zac Efron, et de l'horreur dans Stoker, réalisé par le coréen Park Chan-Wook (Old Boy). Elle sera même sur HBO dans un téléfilm de luxe sur la vie d'Hewingway, avec Clive Owen.

Si aucun de ces projets ne rencontre le succès espéré, l'actrice pourra certainement faire parler d'elle avec The danish girl, une histoire d'amour entre un peintre qui change de sexe et une Américaine. Tiré d'une histoire vraie, ce film sera produit et interprété par Kidman, qui rencontre néanmoins des difficultés pour trouver sa partenaire. Car avec les refus de Charlize Theron, Gwyneth Paltrow, Marion Cotillard et Rachel Weisz, Nicole Kidman semble ne plus faire autant rêver.

Geoffrey Crété

Nicole Kidman, son baiser passionné avec son homme Keith Urban sous les flash des photographes à Cannes

Faire un lien vers cet article

Laisser un commentaire

comments powered by Disqus

Actu people du jour

  • Philippe Bouvard : ''Laurent Ruquier ? Pourquoi voulez-vous que je lui parle ?''

    11:40 Philippe Bouvard : ''Laurent Ruquier ? Pourquoi voulez-vous que je lui parle ?''

  • 09:35 Secret Story 8 : Sacha éliminé, Aymeric embrasse Leïla, envoyée en pièce secrète

  • 29/08 Mariage d'Angelina Jolie et Brad Pitt : Ils ont loupé le karaoké moules-frites !

  • 29/08 Anne Sinclair et 'Un jour, un destin' : 'Les gens ont senti que j'étais sincère'

  • 29/08 Le Zap People du 29 août : Top 5 de ce qu'il ne fallait pas rater

  • 29/08 Angelina Jolie et Brad Pitt : Mélanie Laurent, objet de leurs pulsions sexuelles

Plus d'articles sur ce thème

People dans l'actu

PURE FOCUS