Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Christian Clavier exilé à Londres : ''Aller en Russie, ça m'aurait plombé...''

9 photos
Lancer le diaporama

Invité de Sortez du cadre, l'émission de Nikos Aliagas sur Europe 1, Christian Clavier s'est prêté au jeu de la confidence et n'a pas hésité à aborder un sujet qui avait fait beaucoup couler d'encre il y a deux ans : son exil à Londres.

Le célèbre acteur de la bande des Bronzés avait fait savoir à l'époque via son agent Alexandra Schamis, que son choix de s'installer en Grande-Bretagne n'avait rien à voir avec un "exil fiscal" mais plutôt avec les critiques violentes sur son film On ne choisit pas sa famille - pour lequel il est passé derrière la caméra - et celles sur son amitié avec Nicolas Sarkozy. Chose qu'il a franchement souhaité rappeler aux auditeurs d'Europe 1 : "Je me suis aperçu qu'en sortant d'un certain tumulte - j'ai eu un moment où j'ai eu beaucoup d'agressivité et de violence médiatique - j'arrivais à prendre du recul", a-t-il déclaré. Rien avoir donc avec l'exil de son acolyte Obélix, alias Gérard Depardieu, parti en Russie. À ce propos, le comédien de 62 ans déclare : "On paye les même impôts à Londres et Paris. (...) Et puis, je n'aurais pas pu aller en Russie, ça m'aurait plombé."

En Angleterre, Christian Clavier a donc trouvé un certain équilibre qui lui a permis de renouer avec ses ambitions professionnelles. "J'ai fait du théâtre là-bas, j'en fais toujours et j'ai beaucoup écrit, notamment Les Visiteurs", raconte-t-il. D'ailleurs, l'acteur profite de l'interview afin de révéler que deux comédiens qui ont joué à ses côtés dans le carton Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?, Ary Abittan et Pascal Nzonzi, ont de grande chance d'être des Visiteurs 3. Heureux de profiter de la "culture extraordinaire" de Londres, l'ex de Marie-Anne Chazel affirme y avoir "retrouvé le goût d'écrire des bêtises" : "J'étais loin d'un tumulte qui au bout d'un moment vous exaspère ou vous rend fébrile. Ça m'a beaucoup servi pour l'écriture." Une bonne nouvelle !

Sarah Rahimipour
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel