Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Harold Ramis : Sa mort pleurée par Bill Murray, Dan Aykroyd et Billy Crystal

Pendant qu'Hollywood célèbre Harold Ramis et rend hommage à cet artisan indéniablement historique de la comédie américaine, ses plus proches amis pleurent sa mort. L'acteur, également réalisateur et scénariste, est décédé lundi 24 février, à 69 ans, des suites d'une maladie rare, entouré de sa famille à Chicago.

Réalisateur d'Un jour sans fin et de Mafia Blues, scénariste de talent révélé au côté de John Belushi, et bien sûr mémorable pierre angulaire des Ghostbusters dans SOS Fantômes, Harold Ramis aura, en près de trente ans de carrière, bercé par le rire plusieurs générations. Avec lui, se sont révélées de nombreuses stars d'aujourd'hui. L'ascension fulgurante de Bill Murray n'aurait peut-être jamais pu se faire sans Ramis, pas plus que n'auraient pu exister l'humour loufoque de Jack Black ou les influences incontestables de Judd Apatow, nouveau roi de la comédie US depuis près d'une décennie.

Tous se sont empressés de rendre hommage, avec une émotion vive, à Harold Ramis. Bill Murray, son grand ami de toujours aux côtés de John Belushi, a fait part de sa tristesse dans un communiqué, rappelant leurs collaborations fructueuses et assurant que Ramis "avait gagné sa croûte sur cette planète. Que Dieu le bénisse". Un autre proche, également membre des Ghostbusters, Dan Aykroyd, a avoué être "être profondément attristé d'apprendre la disparition de [son] brillant, adoré et si drôle ami, coscénariste, performeur et professeur Harold Ramis. Puisse-t-il maintenant trouver les réponses qu'il a toujours cherchées".

Murray, Crystal, De Niro...

Billy Crystal, que Ramis dirigeait dans Mafia Blues et sa suite, a également commenté la mort du metteur en scène et comique hollywoodien. "Harold était un homme doux et drôle. Il a trouvé le ton parfait pour Robert De Niro et moi dans Mafia Blues. C'était un homme bon, et je suis choqué et attristé par sa mort", confie l'humoriste et acteur, vite suivi par Robert De Niro : "Je suis très triste d'apprendre le décès d'Harold. C'était un homme chaleureux, tendre, doux et adorable. J'ai grandement apprécié de travailler avec lui, et il nous manquera."

Premier cinéaste à avoir fait confiance à Harold Ramis, fraîchement révélé sur scène à Chicago, Ivan Reitman (Arrête de ramer, t'es sur le sable en 1979, son premier succès en tant que réalisateur, écrit par Ramis), pleure également son fidèle collaborateur, qu'il a aussi croisé sur Les Bleus et surtout les deux SOS Fantômes. "Le monde a perdu une formidable et profondément originale voix de la comédie. Il possédait l'esprit le plus agile qu'il m'ait été donné de connaître. Il avait toujours ce sens clair de ce qui pouvait être drôle, et une manière de créer quelque chose de neuf. Il était très généreux", avoue le metteur en scène et producteur, soulignant l'impact de Ramis sur sa propre carrière. "Je l'aimais comme un frère. Mes pensées vont à ses enfants et à son adorable femme, Erica", conclut-il.

"On le voyait tous comme un père rêvé"

Les acteurs Sigourney Weaver (S.O.S. Fantômes), Andie MacDowell (Un jour sans fin) et John Cusack (Faux Amis) ont également fait part de leur chagrin, mais les regards se sont tournés vers Judd Apatow, l'un des grands héritiers de l'humour façon Ramis. Le mari de Leslie Mann l'avait même dirigé dans son plus célèbre film, En cloque : mode d'emploi, où Ramis joue le père du personnage principal campé par Seth Rogen. "Harold Ramis a réalisé quasiment tous les films qui m'ont donné envie de devenir réalisateur de comédies", écrit Judd Apatow, conscient que "ces films sont des pierres angulaires de nos vies". Dans son communiqué, il raconte sa première rencontre avec le regretté Harold Ramis : "Je l'ai interviewé lorsque j'avais 16 ans pour ma radio de lycée, et il n'aurait pas pu être plus courtois et hilarant. Je le regardais autant comme un réalisateur que comme un homme. On l'a donc engagé pour jouer le père de Seth dans En Cloque, parce qu'on le voyait tous comme un père rêvé (drôle, chaleureux et sage). Harold est une des personnes les plus sympathiques qu'il m'ait été donné de rencontrer, et il a poussé d'innombrables personnes à faire de la comédie", écrit, ému et admiratif, le cinéaste américain de 46 ans.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
L'hommage national rendu à Samuel Paty à Paris le 21 octobre 2020.
L'hommage national rendu à Samuel Paty à Paris le 21 octobre 2020.
Bertrand-Kamal en deuil sur le tournage de Koh-Lanta, les 4 Terres - TF1
Bertrand-Kamal en deuil sur le tournage de Koh-Lanta, les 4 Terres - TF1
Candice Pascal rend hommage à Christophe Dominici dans "Touche pas à mon poste", sur C8.
Candice Pascal rend hommage à Christophe Dominici dans "Touche pas à mon poste", sur C8.
Le groupe IAM invité sur BFMTV.
Le groupe IAM invité sur BFMTV.
 Line Renaud défend le droit de mourir dans la dignité dans l'émission "Sept à huit", sur TF1, lors d'une interview avec Audrey Crespo-Mara. 
  

Line Renaud défend le droit de mourir dans la dignité dans l'émission "Sept à huit", sur TF1, lors d'une interview avec Audrey Crespo-Mara.

 

L'hommage national rendu à Samuel Paty à Paris le 21 octobre 2020.
L'hommage national rendu à Samuel Paty à Paris le 21 octobre 2020.
"Plus belle la vie" rend hommage à Samuel Paty, sur France 3
"Plus belle la vie" rend hommage à Samuel Paty, sur France 3
L'émission "On est presque en direct" sur France 2 le 21 novembre 2020.
L'émission "On est presque en direct" sur France 2 le 21 novembre 2020.
Baptiste Giabiconi parle de l'héritage de Karl Lagerfeld dans l'émission "50' Inside", octobre 2020.
Baptiste Giabiconi parle de l'héritage de Karl Lagerfeld dans l'émission "50' Inside", octobre 2020.
L'hommage national rendu à Samuel Paty à Paris le 21 octobre 2020.
L'hommage national rendu à Samuel Paty à Paris le 21 octobre 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image