Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Stéphane Bern : "Stéphane Guillon est dans la frustration et la méchanceté !"

4 photos
Lancer le diaporama

Stéphane Bern, prochain héros de Sois riche et tais-toi, nouvelle série de la chaîne Comédie ! (diffusée dès le 31 janvier), était le week-end dernier l'invité de Ouï Love Dimanche, émission animée par Alexis Trégarot de 18h à 20h sur Ouï FM. Face à l'animateur et à ses chroniqueurs Bruno Gaccio et Nicolas Bedos, le spécialiste des têtes couronnées s'est révélé très en forme !

Alors qu'ils évoquaient tous ensemble le cas Didier Porte (l'humoriste a été remercié de France Inter en été 2010), ils ont glissé sur le sujet Stéphane Guillon (licencié de la station à la même période après de nombreuses provocations dans ses billets d'humeur). Si Stéphane Bern a toujours défendu le premier dans la tourmente, il en va autrement en ce qui concerne le second. "Il me déteste pour une raison simple, j'ai viré Muriel Cousin (sa compagne, NDLR) du Fou du roi parce que les auditeurs - entre autres - le réclamaient tellement elle posait des questions cons."

"Je ne vais pas le défendre surtout que c'est quelqu'un que j'ai amené à France Inter, que j'ai emmené à Canal+, je lui ai trouvé sa copine, j'ai fait beaucoup pour lui. Je ne l'ai pas 'fait', il a son talent pour lui, mais je pense que contrairement à Nicolas Bedos, son talent s'épuisera plus vite parce qu'il est dans la frustration et la méchanceté", a-t-il ajouté avec franchise. Des propos bruts de décoffrage et peu étonnants venant de la part de l'animateur, qui n'a pas sa langue dans sa poche et assume toujours ce qu'il dit.

Celui qui a confirmé être "casé" a également évoqué les violentes accusations de plagiat lancées à l'encontre de Patrick Poivre d'Arvor il y a quelques jours, reposant sur une version provisoire du manuscrit qui, selon PPDA, aurait été envoyée par erreur aux journalistes. Avec ironie, il a simplement commenté, faisant éclater de rire ses interlocuteurs : "La seule chose qui me gène, c'est qu'il m'ait envoyé, dédicacé, un exemplaire de travail !"

Des déclarations sympathiques pour le public (moins pour les concernés !), que vous pouvez découvrir en vidéo ci-dessus.

L.R

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel