Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Taylor Swift s'est vue gagner aux Grammys : Une fausse joie embarrassante

Taylor Swift s'est vue gagner aux Grammys : Une fausse joie embarrassante
Par Laurine A.

Ce n'est pas de la faute de Taylor Swift si le titre de son album, Red, sonne comme le début de celui des Daft Punk, Random Access Memories. Pourtant, ce petit détail a provoqué un moment pour le moins embarrassant pour la star de country qui a bien cru repartir avec le Grammy de l'Album de l'année... finalement raflé par les deux incontournables robots.

La séquence, bien que furtive, n'a cependant pas échappé aux téléspectateurs les plus attentifs : en l'espace de quelques secondes, Taylor Swift a vécu un ascenseur émotionnel sans précédent lors de la grande cérémonie de récompense qui s'est déroulée hier, dimanche 26 janvier au Staples Center de Los Angeles. En lice dans plusieurs catégories, la diva de la country, habituée d'ordinaire à accaparer tous les trophées, est pour une fois repartie bredouille... mais ce n'est pas faute d'y avoir cru.

Nommée au côté de Sara Bareilles, Kendrick Lamar ou encore de Macklemore (autre grand vainqueur de la soirée), la chanteuse de 24 ans a en effet été trompée par les consonances semblables entre Red et Random Access Memories : au moment où Alicia Keys, accompagnée de Yoko Ono, annonce le gagnant, Taylor Swift (et le reste de son clan) pense ainsi avoir gagné. Ravie, la star fait la moue de la victoire... avant de se rendre compte moins de deux secondes plus tard, qu'il s'agit en réalité des Daft Punk. Il n'en fallait pas plus pour que ce moment ne fasse le tour du web.

Que Taylor Swift se rassure néanmoins, ce genre d'imprévus n'est pas exactement chose rare. Mais si la grande blonde aurait pu espérer que sa fausse joie passerait inaperçue, c'était sans compter sur l'oeil de lynx de certains spectateurs, qui n'ont pas manqué de relayer la scène sur les réseaux sociaux et notamment sur Instagram. Qu'à cela ne tienne, la star s'est rattrapée et a mis le paquet sur scène, à l'occasion d'une prestation dynamique de sa ballade All Too Well, au cours de laquelle elle n'a pas hésité à se lâcher ni à secouer dans tous les sens sa superbe chevelure...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image