Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Arthur, le fils d'Anne Hidalgo, dézingué en direct sur TPMP : il assume et s'explique !

Arthur, le fils d'Anne Hidalgo, dézingué en direct sur TPMP : il assume et s'explique !
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
11 photos
Arthur Germain a décidé de révéler publiquement ne pas avoir voté pour sa mère au premier tour des présidentielles, un choix qui lui a valu beaucoup de critiques. Le jeune homme de 20 ans est venu sur "Touche pas à mon poste" pour s'expliquer face aux avis divergents souvent virulents. On l'accuse en effet d'avoir humilié sa mère Anne Hidalgo, qui a fait un score très bas lors des élections.

Anne Hidalgo a obtenu lors du premier tour des présidentielles un score historiquement bas pour le parti socialiste : 1,75%. Il y a exactement dix ans, une autre figure du PS, François Hollande, devenait président. Les temps ont donc bien changé... La révélation du fils de la maire de Paris, Arthur Germain, a donc pour le moins détonné dans ce contexte douloureux pour la femme politique : il a déclaré ne pas avoir voté pour sa mère, lui préférant Jean-Luc Mélenchon. Puis, pour le deuxième round remporté par Emmanuel Macron, il a choisi de s'abstenir et l'a aussi fait savoir publiquement. Des décisions qui ont fait couler beaucoup d'encre pour le jeune homme de 20 ans, il a donc décidé de venir s'expliquer en direct sur le plateau de Touche pas à mon poste ce 27 avril 2022.

Devant Cyril Hanouna, le nageur passionné par l'écologie a expliqué avec beaucoup de patience et de conviction pourquoi il avait décidé de dévoiler publiquement ses votes. Si l'animateur du show - qui n'est pas fan de la maire de Paris - l'a plusieurs fois félicité en soulignant son courage, ce n'était pas le cas de tous les chroniqueurs sur place. Matthieu Delormeau n'a pas épargné Arthur Germain, choqué par le fait qu'il ait, selon lui, humilié publiquement à l'antenne sa mère en affichant son non-soutien : "Sa maman, qu'on l'aime ou pas, sort d'une campagne extrêmement violente. (...) Je pense qu'elle n'a besoin que d'une chose aujourd'hui, c'est de l'amour de sa famille, de son fils."

"Je lui donne de l'amour"

Posément, le fils d'Anne Hidalgo et de Jean-Marc Germain lui a répondu : "Je lui donne de l'amour. (...) On fait la différence entre les personnes et les idées. (...) Ce que je voulais faire, c'est passer un appel, pour tous les gens qui ne se reconnaissent pas dans cette société." Tout va bien entre mère et fils, d'ailleurs ils vont bivouaquer ensemble ce week-end. Raymond, celui qui s'était précédemment moqué de sa maman avant même qu'Arthur Germain n'arrive sur le plateau de TPMP en mars, salue lui la liberté de parole de celui qui a traversé la Seine à la nage : "On devrait prendre de la graine avec des jeunes comme vous."

C'est en interview pour L'Instant de Luxe 2.0 qu'Arthur Germain a déclaré regarder les programmes sans favoriser celui de sa mère. Puis sur RMC, il a expliqué, sans détour, avoir voté pour le leader de la France Insoumise : "J'ai voté pour Jean-Luc Mélenchon, pas par grosse conviction en réalité. Ce n'était pas parce que je trouvais que ce qu'il disait était génial. Mais son idée de faire une VIe République, ça pouvait être un moyen pour que les gens se posent des questions sur la globalité." Abstentionniste comme plus de 13 millions de personnes en France, il veut se détacher du nom de sa mère pour affirmer ses idées. Autre intervenante de TPMP qui l'a soutenu, saluant sa sincérité : c'est l'ex-Miss France Delphine Wespiser qui a été elle lynchée pour avoir assumé sa préférence pour Marine Le Pen.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image