Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Beyoncé arnaquée par son propre père ? Il s'en défend

En mars dernier, Beyoncé et son père Matthew Knowles annonçaient leur décision de ne plus travailler ensemble. Le père était le manager de sa fille depuis le début de sa carrière. Au moment de leur séparation, les déclarations de chacun laissaient penser à une désunion à l'amiable. La reine B témoignait de sa gratitude : "Je suis reconnaissante pour tout ce qu'il m'a appris (...) J'ai grandi en regardant mes parents gérer leur propre entreprise. Ils étaient des entrepreneurs qui travaillaient dur et je vais continuer à suivre leurs traces." Quant à Matthew Knowles, il déclarait sobrement et bon joueur : "Les affaires sont les affaires et la famille est la famille. J'aime ma fille et je suis très fier de qui elle est et de tout ce qu'elle a accompli. Je me réjouis de son grand succès." Il semblerait en réalité que leur relation de travail ne se soit pas terminée sans drame.

Le site américain TMZ a mis la main sur des documents juridiques dans lesquels Matthew Knowles explique avoir été la victime du géant Live Nation, plus gros promoteur de concerts au monde, agent d'artistes et désormais maison de disques de Madonna. Selon Matthew Knowles, Beyoncé l'a viré parce qu'elle croit qu'il l'a escroquée : une idée qui lui aurait été soufflée par Live Nation, avide de pouvoir compter Beyoncé dans son écurie. Live Nation aurait dit à la star que son père "avait volé de l'argent engrangé par sa dernière tournée [le I am... Tour, ndr] ou mis la main sur des fonds auxquels il n'avait pas l'autorisation d'accéder."

Selon Matthew Knowles, les manipulations ont été efficaces car les investigations du cabinet d'avocat de Beyoncé ont donné raison à Live Nation. La chanteuse a de fait viré son propre papa.

Ce dernier souhaite que la justice se penche sur la question et sur la manière dont cet audit a conclu à sa culpabilité. Matthew Knowles note par ailleurs que le nouveau manager de sa fille est un ancien cadre dirigeant de Live Nation qui a gardé des liens étroits avec la compagnie.

Pour l'heure, B défend l'album 4 à travers le monde et son dernier single Best Thing I Never Had. Si une tournée mondiale n'a pas encore été annoncée, Beyoncé a assuré quelques dates à Nice, et dans de gros festivals anglo-saxons comme Glastonbury (festival culte qui vit ses dernières éditions) et T in the Park le week-end dernier.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel