Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Brigitte Macron : "On a vingt-quatre ans d'écart, je comprends que ça puisse étonner"

Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
18 photos
Etre première dame, c'est accéder à un univers fascinant mais aussi impitoyable. L'épouse d'Emmanuel Macron n'a pas été épargnée par les attaques depuis que son mari a accédé à la présidence. Elle se livre comme rarement dans un portrait du "Monde", - dans le supplément hebdomadaire M Le Monde - assumant former un couple atypique, tout en s'interrogeant sur la brutalité des mots qu'elle a pu entendre à son propos.

Le couple que forme le président de la République avec Brigitte Macron, mariés depuis 2007, ne laisse pas indifférent. La première dame le sait et l'assume. Dans son portrait tiré par Le Monde - M Le Monde - et dévoilé ce 12 novembre 2021, on observe une femme sophistiquée qui sait où elle va et ce qu'elle veut. Préférant d'habitude être dans l'ombre, tout en brillant lors des visites officielles, et oeuvrer en parallèle, sans jamais faire d'ingérence avec les affaires d'Emmanuel Macron, elle a accepté de répondre aux deux journalistes du célèbre quotidien.

"Les Français auraient sans doute préféré une 'première dame' plus jeune... Je sais, on est un couple atypique, on a vingt-quatre ans d'écart, je comprends que ça puisse étonner, qu'on ne nous comprenne pas, mais je ne comprends pas l'agressivité", confie Brigitte Macron, 68 ans, au Monde. L'âge, elle assume et accepte. Elle est divorcée, grand-mère de sept petits-enfants et en fait sa force. Mais il y a des choses qui sont ou ont été difficiles. Des épreuves dont elle a pu parler avec une autre ancienne première dame, Carla Bruni, qui avait souligné à quel point les médias n'avaient pas été tendres avec elle quand elle est arrivée à l'Elysée.

La crise des Gilets Jaunes a laissé des séquelles chez Brigitte Macron : "Le plus violent, ça a été les simulations d'exécution d'Emmanuel. Ça, c'est insoutenable." Pourquoi a-t-elle été caricaturée en Marie-Antoinette ? Brigitte Macron se le demande toujours : "Qu'est-ce qui, dans mon attitude, a généré cette idée-là ? Parce que les Français qui ne me connaissent pas me voient sur le perron de l'Elysée avec une jolie robe et de jolies chaussures, ils se disent 'elle est déconnectée'... " Plus loin, elle dira aussi au Monde : "Les gens me cataloguent à droite en fonction de mon milieu et de mon éducation... mais personne ne sait." Les proches du couple ne cessent de dire qu'elle "sent" la société, ses colères. Emmanuel Macron lui-même avait déclaré en 2014 lors de son pot de départ du poste de ministre de l'Economie de François Hollande : "Tu es le fil qui continue de me relier à la vraie vie."

Pour supporter la pression présidentielle, la first lady s'est donc forgée un bouclier et pour son quotidien avec son président d'époux, un cocon : "On veut la paix, dit-elle. Au grand dam de tous ceux qui veulent entrer dans notre intimité. C'est la clé." Pour ne laisser entrer personne dans son couple fusionnel, elle ne doit pas faillir, quitte à ne pas paraître toujours aimable et avoir "un sale caractère". Tout en précisant : "Je n'attaque jamais, je ne donne pas la première baffe, mais je suis capable de la rendre." Une énergie qui sera bien utile si son mari se présente pour un nouveau mandat, un sujet sur lequel elle ne dira rien de plus.

Protectrice d'Emmanuel Macron, notamment de ses nombreux courtisans, elle s'implique à sa façon à ses côtés. En défendant les luttes qui lui paraissent primordiales comme le harcèlement scolaire, où en relisant ses discours et l'écoutant préparer ses allocutions. Le Monde fait alors le parallèle au temps où elle était sa prof de théâtre au lycée de La Providence à Amiens. L'ancienne enseignante de lettres débriefe après ses prestations et lui donne des conseils. Libre à lui de les prendre ou pas.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image