Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lisa Angell répond aux violentes critiques d'Enora Malagré et se rend dans TPMP

18 photos
Lancer le diaporama
Lisa Angell répond aux questions de Purepeople. Avril 2015. Crédit vidéo Purepeople.com

Pour la sympathique chanteuse Lisa Angell, le mois de mai 2015 s'annonce comme l'un des plus importants de sa vie. Et pour cause, le 11, elle sortira son nouvel album et le 23, elle sera à Vienne en Autriche pour défendre les couleurs tricolores au concours de l'Eurovision avec le titre N'oubliez pas. Attaquée de toute part, et notamment avec virulence par Enora Malagré dans Touche pas à mon poste, l'artiste a accepté de donner une interview à Purepeople pour répondre aux critiques et expliquer le lien qu'elle entretient depuis sa plus tendre enfance avec le mythique concours de chant qui a révélé des stars comme Céline Dion ou Lara Fabian...

Les critiques

À l'exception de quelques candidats, la France a toujours été critiquée dans les choix de ses représentants au concours de l'Eurovision et force est de constater que les couleurs tricolores n'ont plus brillé depuis bien longtemps : les Twin Twin en 2014 ont terminé derniers, Amandine Bourgeois en 2013 était classée à la 23e place, Anggun l'année précédente était 22e, etc. Alors, quand Nathalie André, directrice du pôle divertissements, jeux et musique de France 2, annonce que c'est Lisa Angell (connue des téléspectateurs du Plus Grand Cabaret du monde, des Années bonheur ou encore des Chansons d'abord) qui représentera la France, il n'y a aucune raison qu'elle soit épargnée par les critiques...

Bien évidemment, les remarques commencent à s'abattre sur elle, notamment sur les réseaux sociaux, les plus polis la trouvant ringarde et les plus méchants employant des adjectifs déplaisants sur son physique ou son âge. "On ne peut pas aimer tout le monde dans la vie. Moi, je n'aime pas tout le monde. (...) Là où je trouve que c'est abusé, c'est de flinguer une chanson, un auteur-compositeur ou moi en tant qu'artiste et d'être vraiment blessant", déplore-t-elle. En revanche, elle remercie tous ceux qui l'ont critiquée car elle estime qu'un buzz s'est ainsi produit autour d'elle et de son titre et que certains ont eu la curiosité d'aller la découvrir sur le Net.

Lisa Angell croit en son titre et pour elle, l'Eurovision représente un rêve de petite fille qu'elle ne pouvait pas refuser. D'ailleurs, enfant elle se précipitait devant la télé familiale. "Moi je m'y croyais. Je rentrais dans ma chambre, je mettais ma petite robe, je prenais un tube de rouge à lèvres dans la trousse de ma maman, je me mettais devant la télé et j'étais la représentante de la France à l'Eurovision", se souvient-elle avec émotion. Aujourd'hui, ce rêve va donc devenir réalité et la chanteuse de 46 ans pourra ainsi faire plaisir à ses parents et à sa fille de 11 ans et demi, à qui elle a fait découvrir le concours et qui lui a donné une seule consigne : "Faut que tu me ramènes le trophée."

Sa réponse à Enora Malagré

Le 27 janvier, Cyril Hanouna et l'équipe de Touche pas à mon poste commentaient le choix de Lisa Angell pour représenter la France. Et, de toute évidence, l'incontournable Enora Malagré n'est clairement pas fan de la chanteuse et encore moins de son titre. "C'est la France du passé, c'est pas notre France... La France, elle est moderne, elle est jeune, elle est métissée... On veut pas gagner parce que ça coûte trop de ronds et qu'on veut pas l'organiser l'année d'après...", s'est-elle indignée. Et d'ajouter, quand l'animateur évoque des chanteuses comme Céline Dion ou, plus vieux encore, Marie Myriam, dernière gagnante française du concours (1977) : "Marie Myriam, la France de 1814... J'ai envie de crever !"

La chanteuse a tenu à répondre. "Dire que je ne représente pas la France d'aujourd'hui parce que je suis blanche et que la France est métissée... Elle connaît pas ma vie, elle connaît pas mon entourage. Peut-être que c'est le fait que ça m'arrive à un âge avancé parce que c'est vrai que je suis pas une jeunette... J'ai pas besoin de prouver à Enora que je chante bien, que je suis légitime d'avoir été choisie parce que ça fait trente ans que je chante", a-t-elle répondu. D'ailleurs, elle aura l'occasion de s'expliquer en face à face puisqu'elle sera présente sur le plateau de TPMP le 11 mai prochain. "Cyril Hanouna aime ma chanson", précise-t-elle.

Le choix de son titre

Quant à sa chanson, N'oubliez pas, écrite par Robert Goldman et qui parle des ravages de la Seconde Guerre mondiale, l'accueil a été glacial alors que son public l'avait adorée lors de son interprétation au théâtre de la Madeleine. "Je pense que mon message avec cette chanson peut passer. (...) Moi, j'y vais pour gagner le concours. Je crois en ma chanson, je crois en ma prestation. Je suis très honorée et très heureuse de participer à l'Eurovision et de représenter mon pays. (...) Elle a un très beau message de paix, cette chanson", a-t-elle confié. On pourra retrouver ce titre sur son prochain album prévu dans les bacs pour le 11 mai. D'ailleurs, toujours prête à accepter la critique quand elle fait avancer les choses, Lisa Angell confesse qu'avec son équipe, ils avaient une consigne : "On s'est dit la vérité."

Thomas Montet

Retrouver l'intégralité de l'interview de Lisa Angell dans notre player vidéo.

Toute reproduction interdite sans la mention du site Purepeople.com

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel