Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Michael Douglas, ému et hilarant, remercie sa femme et son fils aux Emmy Awards

14 photos
Lancer le diaporama
Michael Douglas aux Emmy Awards 2013.

De gay à gai, il n'y avait qu'un pas pour l'équipe du film Ma Vie avec Liberace (Behind the Candelabra) en cette cérémonie des Emmy Awards 2013. Nommé à 15 reprises, le téléfilm HBO est reparti avec pas moins de 11 breloques, dont une remarquée, pour Michael Douglas. Sacré meilleur acteur, le partenaire de Matt Damon a reçu un accueil triomphal au moment de recevoir son trophée. Honoré et surtout ému, Michael Douglas a d'abord masqué son émotion par l'humour.

Et quel humour ! Répondant avec subtilité aux critiques faites à Liberace, taxé d'être un film sexuellement trop gay que seul un public homosexuel plébisciterait en salles (Ma vie avec Liberace finira dans la petite lucarne), Michael Douglas a tenu à rendre hommage à son partenaire, Matt Damon. Un acteur sans qui il n'aurait pu briller autant dans un rôle aussi fort que celui du pianiste virtuose et kitsch victime du sida. Pour Michael Douglas, qui n'avait pas caché ses larmes au dernier Festival de Cannes où le film était projeté, c'est une victoire à "deux mains". La star a continué son discours fortement connoté en invitant Matt Damon à également partager son Emmy : "Tu veux le devant ou le derrière", lâche un Michael Douglas hilare devant un Matt Damon rougissant au côté de sa femme, Luciana.

Michael Douglas a ensuite remercié les producteurs, puis le casting, saluant la capacité à diriger de Steven Soderbergh ou encore Richard LaGravenese, auteur du "plus beau script" vu par Douglas. Puis sa voix s'est resserrée, l'émotion palpable, Michael Douglas a terminé son discours en remerciant sa femme Catherine Zeta-Jones. Cette dernière était de l'autre côté de la planète, en Chine, pour l'ouverture de la cité du cinéma de Qingdao.

Tenant son Emmy de la main droite, sa main gauche levée, l'alliance bien en évidence, Michael Douglas la remercie "pour son soutien" et mentionne leurs deux enfants, Carys et Dylan. Enfin, toujours un peu ému, la gorge nouée, il évoque devant l'assistance son fils Cameron : "J'espère que je pourrai et qu'on me permettra de le voir bientôt." Pour mémoire, son fils aîné est actuellement prison pour trafic de drogue, où il se trouve seul à l'isolement, avec l'impossibilité de voir ses proches. L'acteur l'avait promis, il n'hésiterait pas une seconde à tout faire pour sensibiliser le grand public aux conditions de détention de Cameron Douglas, qu'il estime maltraité par la justice américaine.

En coulisses, se confiant à Entertainement Tonight, Michael Douglas est également revenu sur sa séparation d'avec Catherine Zeta-Jones. Le fils de Kirk Douglas en a profité pour faire, à nouveau, un point explicite sur sa situation conjugale : "Tout le monde va bien. Je n'ai rien de plus à dire. Nous prenions juste une petite pause. Nous parlons. Je pense que tout ira bien et je suis très optimiste", a-t-il confié.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image