Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Monica Bellucci : Divine en dentelle rouge passion pour une ode à l'amour

Monica Bellucci lors de l'avant-première du film Des gens qui s'embrassent à Paris au Gaumont Marignan le 1er avril 2013
26 photos
Lancer le diaporama
Monica Bellucci lors de l'avant-première du film Des gens qui s'embrassent à Paris au Gaumont Marignan le 1er avril 2013

Déesse devant les objectifs depuis ses premiers pas il y a une vingtaine d'années, Monica Bellucci n'a pas perdu une once de son charisme à 48 ans. On se souvient d'elle, fascinante et inquiétante dans le Dracula de Francis Ford Coppola en 1992. Le temps a passé et elle véhicule toujours cette image envoûtante. Son nouveau film, réalisation de Danièle Thompson, Des gens qui s'embrassent, s'attache néanmoins à montrer sa facette lumineuse et comique d'actrice. Dans ce long métrage choral, elle joue l'épouse du riche personnage de Kad Merad, et est une ancienne reine de beauté un tantinet écervelée mais attachante.

Un rôle qui lui permet de casser sa réputation cinématographique d'ange noir et c'est ainsi qu'elle pose joyeusement lors de l'avant-première du film à Paris le 1er avril. Cependant, elle ne manque pas d'être superbe, moulée dans sa robe en dentelle rouge. Cette tenue fait ressortir la beauté de ses origines italiennes, qu'elle a revendiquées avec fierté sur Europe 1 : "Je me sens complètement italienne, je suis très liée, passionnément à mon pays."

L'amoureuse de Vincent Cassel, mère de Deva et Leonie, continue donc d'assurer avec brio la promotion du film Des gens qui s'embrassent, comme elle l'a fait sur le plateau de Michel Drucker pour Vivement dimanche. Sur le tapis rouge parisien, elle partage la vedette avec ses partenaires, Kad Merad, mais également Eric Elmosnino, Valérie Bonneton, Max Boublil, Lou de Laâge, Clara Ponsot et l'irrésistible violoniste Ivry Gitlis accompagnée d'une talentueuse musicienne, Mayu Kishima. La réalisatrice Danièle Thompson peut également compter sur le soutien de son fils, Christopher Thompson, coscénariste, et de son bien-aimé Albert Koski, coproducteur.

Des gens qui s'embrassent rassemble une galerie de personnages savoureux, liés par deux événements relativement opposés : un mariage et un enterrement. La femme de Zef meurt alors que son frère Roni marie sa fille... Cet événement inattendu aggrave les conflits entre les deux frères, que tout sépare déjà : métiers, femmes, austérité religieuse de l'un, joie de vivre de l'autre, tout, à part leur vieux père au cerveau en vadrouille et leurs deux filles qui s'adorent. Un film en forme d'ode à l'amour qui connaît de multiples rebondissements.

"Des gens qui s'embrassent", en salles le 10 avril

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel