Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Savages : La terrible Salma Hayek insulte copieusement ses larbins

8 photos
Lancer le diaporama

Ceux qui pensaient Oliver Stone disparu des ondes explosives du cinéma américain peuvent rouvrir leurs yeux. Encore très couvé par le studio, Savages confirme dans un nouvel extrait avec Salma Hayek que le retour du cinéaste devrait être électrique, loin des ternes W., l'improbable président (2008) et Wall Street : L'argent ne dort jamais (2010).

Perruque brune et main d'acier, Salma Hayek incarne la terrible Elena, promue à la tête d'un cartel de drogues mexicain après l'assassinat de son mari. Avec l'aide de son bras droit Lado (Benicio Del Toro), elle kidnappe O (Blake Lively) et déclenche la colère de ses amants dealers, Chon (Taylor Kitsch) et Ben (Aaron Johnson).

Mais avant qu'ils rappliquent pour sauver la belle, un premier extrait confirme qu'il y aura du grabuge du côté des méchants. Visiblement prête à tout pour se faire respecter de ses sous-fifres, Salma Hayek se lance dans un petit numéro réjouissant, laissant supposer que l'actrice trouve ici l'un de ses meilleurs rôles depuis un moment.

Avouant qu'il avait modifié quelques scènes extrêmement crues pour éviter les foudres de la censure, Oliver Stone a récemment révélé que le rôle d'Uma Thurman, qui interprétait la mère de l'héroïne, avait été carrément coupé pour des contraintes de durée.

Savages, en salles le 26 septembre.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel