Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Baptême prince George : Des parrains inattendus, une cérémonie en mini-comité

Le prince William et la duchesse Catherine de Cambridge avec leur fils le prince George dans l'un des deux premiers portraits officiels après la naissance du bébé, en août 2013, par Michael Middleton.
27 photos
Lancer le diaporama
Le prince William et la duchesse Catherine de Cambridge avec leur fils le prince George dans l'un des deux premiers portraits officiels après la naissance du bébé, en août 2013, par Michael Middleton.

Les favoris de la presse et les amoureux du gotha, notamment le prince Harry et Pippa Middleton, ne sont pas là où on les attendait ; ceux qui ont misé sur les outsiders, en revanche, auront fait recette chez les bookmakers : le prince William et Kate Middleton ont choisi à l'occasion du baptême de leur fils le prince George, célébré mercredi 23 octobre 2013 en tout petit comité dans la chapelle royale du palais Saint James, sept parrains et marraines dont l'identité confirme leur désir revendiqué de faire les choses à leur manière, en prenant pas mal de libertés vis-à-vis de la tradition.

Partisans d'un baptême dans la plus stricte intimité (seulement 22 invités, selon la liste dévoilée officiellement à quelques heures du service de 45 minutes conduit mercredi à 15h par l'archevêque de Canterbury) et loin des fastes habituels de tels rendez-vous royaux, le duc et la duchesse de Cambridge ont fait appel à leurs amis intimes pour accompagner leur premier enfant dans son existence promise au trône.

Seule figure royale à compter au nombre de ces happy few, Zara Phillips-Tindall, cousine du prince William et elle-même enceinte de son premier enfant attendu en janvier 2014, fait partie des quatre marraines du prince George de Cambridge. Une information qui peut paraître relativement étonnante au vu des relations supposément fraîches, depuis toujours, entre la fille de la princesse Anne et l'épouse du prince William. Certes, Kate Middleton avait exulté devant la médaille d'argent glanée par Zara Phillips en concours complet aux JO de Londres 2012, mais la femme de rugbyman et la femme de futur souverain n'ont pour autant guère d'atomes crochus... Toutefois, la désignation de Zara Phillips atteste de l'attachement que William, tout comme Harry, a envers sa cousine. Par extension, on peut y voir peut-être une manière de réécrire l'histoire familiale et d'apaiser les vieilles rancoeurs : dans les années 1980, la famille royale avait été secouée par une brouille exécrable, suite au refus de la princesse Diana de faire, comme le souhaitait son mari le prince Charles, de la princesse Anne la marraine de William, en 1982, puis d'Harry, en 1984. S'en était suivie une période de guerre froide, le duc d'Edimbourg prenant notamment ses distances avec le ménage de son fils aîné. Trente ans après, et alors que le prince George se fait baptiser dans la chapelle royale où reposa en 1997 la dépouille de Lady Di et où Kate Middleton fit secrètement sa confirmation en 2011, William et Kate donnent-ils ainsi un gage de plus de leur désir d'incarner le renouveau de la monarchie britannique ?

Les copains d'abord

Dans sa première interview en tant que père, le prince William avait insisté sur sa volonté de faire les choses comme il l'entend, que cela plaise ou non, et éventuellement d'affiner la manière en fonction des événements. Le choix exclusif d'amis plutôt que de personnalités convenues, comme des membres d'autres maisons royales, vient corroborer cette prise de position déterminée. Aux côtés de Zara Phillips, les autres marraines de George de Cambridge sont ainsi Emilia Jardine-Paterson, une amie de Kate Middleton, et Julia Samuel, qui fut très proche de Lady Di. Parmi les quatre parrains, on retrouve, comme on s'y attendait, l'un des quatre fils du regretté Hugh van Cutsem, meilleur ami du prince Charles récemment décédé : William van Cutsem, que William et sa famille avaient soutenu lors des obsèques de son père le 11 septembre dernier. Les princes William et Harry sont proches depuis l'enfance des quatre garçons du défunt, qui furent notamment des copains précieux lors des périodes difficiles du mariage de leurs parents. Oliver Baker, ami que le duc et la duchesse de Cambridge ont connu à l'Université de St Andrews où ils se sont connus, Hugh Grosvenor, fils du duc de Westminster, et Jamie Lowther-Pinkerton sont les trois autres parents de George. Concernant Jamie Lowther-Pinkerton, c'est un honneur de plus pour cet aristocrate qui servit aussi bien sa nation dans ses tâches militaires que la famille royale. Secrétaire particulier du duc et de la duchesse de Cambridge et du prince Harry depuis 2005, fonction dont il a démissionné (du moins, de son temps plein) en septembre 2013 tout en restant présent pour former l'équipe qui lui succède, il a été fait lieutenant dans l'ordre royal de Victoria lors de la promotion du Nouvel An 2013. En septembre de cette année, Jamie, dont l'un des enfants, prénommé William, était page au mariage de William et Kate. En bref, que des amis.

La liste des invités pour le baptême du prince George s'est réduite à peau de chagrin. Estimée à une cinquantaine de personnes à la veille de la cérémonie, elle se monte en réalité à vingt-deux personnes. Outre les parrains et marraines, avec leurs conjoints, conviés, la famille du bébé royal est représentée a minima : la reine Elizabeth II, le duc d'Edimbourg, le prince Charles et Camilla, le prince Harry du côté de William, Michael et Carole Middleton ainsi que Pippa et James (avec ou sans leurs amours, Nico Jackson et Donna Air) du côté de Catherine.

Bien que médias et admirateurs se soient massés de bon matin aux abords du palais Saint James, le spectacle ne devrait pas être au rendez-vous, se résumant à un défilé de voitures. Et, avec de la chance, quelques coucous par la vitre arrière. Plus jamais apparu en public depuis sa présentation le 23 juillet devant la maternité, au lendemain de sa naissance, le prince George de Cambridge se dévoilera vraisemblablement jeudi dans de nouveaux portraits officiels, réalisés à l'occasion du baptême. Ceux-ci seront sans doute plus réussis que les premiers, oeuvres maladroites du grand-père maternel de l'enfant, Michael Middleton, puisque le duc et la duchesse de Cambridge ont fait appel à un photographe de mode de renom : Jason Bell, connu notamment pour ses clichés de Scarlett Johansson, Paul McCartney ou David Beckham, et ses sujets pour Vogue ou Vanity Fair. On découvrira alors le prince George, trois mois et un jour, dans sa robe de baptême, réplique de celle portée en 1841 par la princesse Victoria, fille de la reine Victoria. Depuis 2008 et le baptême de James, vicomte Severn, c'est une réplique qui est utilisée, la robe originelle, faite notamment à partir de dentelle confectionnée pour la robe de mariée de la reine Victoria, étant trop fragilisée, après pas moins de 60 baptêmes royaux... L'une des photos officielles réunira la reine avec trois générations de futurs souverains - Charles, William et George -, en écho à celle prise en 1894 à l'occasion du baptême du futur roi Edward VIII, entouré de son père, George V, son grand-père Edward VII, et son arrière-grand-mère la reine Victoria.

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel