Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Kate Middleton, un look bonbon pour faire diversion : la duchesse de sortie en plein scandale

Kate Middleton, un look bonbon pour faire diversion : la duchesse de sortie en plein scandale
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
31 photos
Puisque l'heure n'est plus aux sourires, Kate Middleton se contente de faire diversion avec un look haut en couleur. De sortie avec William, ce jeudi à Londres, la duchesse de Cambridge n'était pas d'humeur joyeuse. L'interview de Meghan et Harry est certainement en cause...

C'est ce qui s'appelle une sortie sous haute tension. Le 11 mars 2021, le prince William et Kate Middleton ont quitté le palais de Kensington pour visiter une école située dans l'est de Londres, et qui vient de rouvrir après plusieurs semaines de confinement. Venus promouvoir un programme dédié à la santé mentale des enfants, le duc et la duchesse de Cambridge sont allés à la rencontre de quelques écoliers, tentant ainsi de faire diversion face au débat qui anime le Royaume-Uni depuis l'interview du prince Harry et Meghan Markle.

Après avoir passé un troisième confinement dans leur maison de campagne du Norfolk, d'où ils ont multiplié les visioconférences, le prince William et Kate Middleton sont de retour à Londres avec leurs enfants, George, Charlotte et Louis (7, 5 et 2 ans). Pour leur nouvelle sortie de jeudi, qui survient en plein scandale, les Cambridge ont choisi un cadre qu'ils maîtrisent : une école près de la capitale, de jeunes enfants et le thème de la santé mentale, dans lequel ils sont engagés depuis déjà plusieurs années par l'intermédiaire de la Royal Foundation.

Derrière leurs masques, le duc et la duchesse ont affiché une mine sérieuse lors de cet événement pourtant enfantin. D'habitude ravie de se retrouver au milieu d'enfants, Kate Middleton est bien peu souriante... Heureusement, son look rose a égayé cette sortie tendue. La Britannique de 39 ans a en effet misé sur un nouveau manteau de chez Max & Co, un pull inédit signé Boden et un pantalon large déniché chez Jigsaw. Côté accessoires, Kate Middleton a choisi un sac matelassé Jaeger et une paire d'escarpins Emmy London.

Les Cambridge face aux accusations de racisme

Impossible pour le duc et la duchesse d'échapper aux questions des journalistes sur les accusations de racisme qui visent la famille royale depuis l'interview de Meghan et Harry. Pour la première fois depuis sa diffusion, le prince William a commenté cet entretien lors duquel son frère et sa belle-soeur ont notamment évoqué l'inquiétude de certains membres du clan quant à la couleur de peau de leur fils Archie (21 mois) avant sa naissance.

"Nous ne sommes vraiment pas une famille raciste", a répondu le prince William à un journaliste du Daily Mail, lors de sa visite jeudi. Quant à savoir s'il a parlé à son frère depuis la diffusion de son interview, il a ajouté : "Je ne lui ai pas encore parlé mais je le ferai bientôt."

Non seulement les Sussex ont laissé entendre que certains membres de la famille royale avaient fait preuve de racisme, mais l'ex-actrice américaine a affirmé avoir eu des pensées suicidaires tant sa vie royale était intenable. Meghan Markle a dénoncé le manque de soutien au sein de la Firme face à la pression médiatique, allant même jusqu'à confier que sa belle-soeur Kate Middleton l'aurait fait pleurer quelques jours avant son mariage avec Harry...

Dans un communiqué relayé par le palais de Buckingham le 9 mars, Elizabeth II a affirmé que "toute la famille est attristée d'apprendre à quel point ces dernières années ont été difficiles pour Harry et Meghan." La reine de 94 ans a ajouté : "Les questions soulevées, en particulier celles liées à la race, sont préoccupantes. Bien que certains souvenirs puissent varier, elles sont prises très au sérieux et seront traitées par la famille en privé. Harry, Meghan et Archie seront toujours des membres très aimés de la famille."

Marine Corviole

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image