Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Sorties cinéma : Divergente 2, Julianne Moore malade et l'homme idéal Niney

8 photos
Lancer le diaporama

Blockbuster de science-fiction, biopic, thriller, drame... Les salles de cinéma vous proposent des films divers et variés en ce mercredi 18 mars, chaque spectateur devrait trouver son bonheur !

Divergente 2 : l'insurrection, de Robert Schwentke

Avec Shailene Woodley, Theo James, Octavia Spencer

L'histoire : Dans un monde post-apocalyptique où la société a été réorganisée autour de 5 factions, Tris a mis à jour un complot mené par la faction dominante, les Érudits, dirigés par Janine. Abandonnant une ville à feu et à sang, à la recherche d'alliés, Tris et Four sont désormais traqués par les autorités.

Ce qu'il faut retenir : Les spectateurs du premier volet et les lecteurs des best-sellers de Veronica Roth ne devraient pas être déçus par cette suite forte en rebondissements, avec la charismatique Shailene Woodley.

Big Eyes de Tim Burton

Avec Amy Adams, Christoph Waltz, Danny Huston

L'histoire : Big Eyes raconte la scandaleuse histoire vraie de l'une des plus grandes impostures de l'histoire de l'art. À la fin des années 50 et au début des années 60, le peintre Walter Keane a connu un succès phénoménal et révolutionné le commerce de l'art grâce à ses énigmatiques tableaux représentant des enfants malheureux aux yeux immenses.

Ce qu'il faut retenir : Tim Burton laisse la place à la force de son sujet, mettant de côté son style excentrique appuyé et son univers visuel bien connu. L'occasion pour lui de montrer qu'il est un grand metteur en scène, aidé par ses acteurs impeccables.

Un homme idéal, de Yann Gozlan

Avec Pierre Niney, Ana Girardot

L'histoire : Mathieu, 25 ans, aspire depuis toujours à devenir un auteur reconnu. Un rêve qui lui semble inaccessible car malgré tous ses efforts, il n'a pas encore réussi à être édité. En attendant, il gagne sa vie en travaillant chez son oncle qui dirige une société de déménagement...

Ce qu'il faut retenir : Le césarisé Pierre Niney est définitivement capable d'endosser tous les rôles et prouve encore une fois l'étendu de son talent, dans une oeuvre aux accents hitchcockiens haletants.

Still Alice, de Richard Glatzer et Wash Westmoreland

Avec Julianne Moore, Kristen Stewart, Kate Bosworth

L'histoire : Mariée, heureuse et mère de trois grands enfants, Alice Howland est un professeur de linguistique renommé. Mais lorsqu'elle commence à oublier ses mots et qu'on lui diagnostique les premiers signes de la maladie d'Alzheimer, les liens entre Alice et sa famille sont mis à rude épreuve.

Ce qu'il faut retenir : Évidemment, les larmes vont couler mais le film met la lumière sur l'isolation progressive qu'entraîne cette maladie, montrant avec humanité et justesse la douleur des proches et de la personne souffrante, incarnée par Julianne Moore, qui a remporté l'Oscar de la meilleure actrice.

"Je ne sais pas très bien ce que signifient des mots comme 'normal' ou 'réel', je réponds : 'qu'est-ce que la réalité ?' ou 'qu'est-ce que la normalité ?'", a déclaré Tim Burton en entretien avec Mark Salisbury. Le cinéma, du réel ou de l'irréel, vous attend. Bon(s) film(s).

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel