Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Audrey Tautou : Populaire et glamour pour épauler le séduisant Romain Duris

Audrey Tautou resplendissante pour la première du film Populaire à New York, le 28 février 2013.
26 photos
Lancer le diaporama
Audrey Tautou resplendissante pour la première du film Populaire à New York, le 28 février 2013.

Ces dernières années, le cinéma français est en plein essor aux États-Unis. Avant le succès de The Artist épaulé par le grand manitou distributeur Harvey Weinstein, plusieurs festivals s'étaient chargés de révéler sur les terres d'Hollywood des créations et créateurs français. Le COLCOA (à Los Angeles) ou le Rendez-vous with French Cinema (New York), deux événements entièrement dédiés au cinéma tricolore, ont pris leur envolée alors que des titres tels que le Telluride Film Festival ont fait du cinéma français un incontournable.

Direction New York et le Lincoln Center où se tient de le Rendez-vous with French Cinema, 18e du nom. Choisi en ouverture du festival francophone, le film Populaire de Régis Roinsard s'est prêté à cet honneur. Ambassadrice frenchie délicieuse et déjà célébrée aux États-Unis depuis Amélie Poulain, Audrey Tautou était la star de la soirée au côté du séduisant Romain Duris, vedette masculine du film (il tourne à New York Casse-tête chinois, de Cédric Klapisch) au côté de la pétillante Déborah François, également présente pour l'occasion. Question popularité outre-Atlantique, Audrey Tautou est au côté de Marion Cotillard et Mélanie Laurent, l'une des actrices françaises les plus connues en dehors de l'Hexagone. Pas étonnant de retrouver l'actrice de 36 ans (que les Américains avaient plébiscitée dans Da Vinci Code au côté de Tom Hanks) sur le tapis rouge new-yorkais, où étaient également le réalisateur François Ozon – qui sera à l'honneur avec la projection pendant le festival de son film nommé aux César 2013, Dans la maison – ou encore Guillaume Nicloux qui assure la promotion de son film La Religieuse, sans Isabelle Huppert qui traîne avec elle son passé maudit à Hollywood depuis La Porte du Paradis.

Populaire en ouverture du festival, c'est le long-métrage de Gilles Legrand Tu seras mon fils (avec Niels Arestrup attendu à New York) qui fera office de clôture. Les spectateurs auront également le plaisir de découvrir sur grand écran des films tels que Renoir ou Mauvaise Fille.

En parallèle, le COLCOA, festival du cinéma français à Hollywood, a dégainé ses premiers noms avec l'annonce de la programmation à la fin du mois de mars. Outre un hommage rendu à Maurice Pialat pour les 10 ans de sa mort, le festival mettra à l'honneur Alain Resnais qui viendra, entre autres, présenter Vous n'avez encore rien vu, en compétition à Cannes 2012. Carte blanche sera laissée à Wes Anderson qui a choisi Le Feu follet de Louis Malle, film qui a fortement influencé le cinéaste fantasque et rétro.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Extrait de l'émission "De quoi j'me mêle" diffusée samedi 18 janvier 2020 - C8
Extrait de l'émission "On n'est pas couché" - France 2, samedi 18 janvier 2020
Gigi Hadid défile pour Jacquemus le 18 janvier 2020 (Paris).
Anne Roumanoff balance sur le divorce de Vincent Lagaf' dans "2h de rires et de direct" - France 2, 18 janvier 2020
Rachel Legrain-Trapani va bientôt annoncer le sexe de son futur bébé, janvier 2020.
David et Victoria Beckham dans un restaurant à Paris le 17 janvier 2020.
David et Victoria Beckham dans un restaurant à Paris le 17 janvier 2020.
Lizzo ose le striptease sur Instagram le 16 janvier 2020.
Nabilla : Des "Anges" à sa nouvelle vie de maman !
Rachel Legrain-Trapani explique pourquoi elle ne souhaite pas médiatiser son futur enfant, sur le plateau du "Débrif", le 16 janvier 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel