Brigitte Macron de nouveau à l'Elysée ? "Ce n'est pas l'enfer" mais...
Publié le 15 avril 2022 à 15:53
Par Samya Yakoubaly | Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
Présente sans faire d'ingérence, Brigitte Macron est la meilleure alliée du président de la République, à quelques jours du second tour qui l'oppose à Marine Le Pen avec des sondages qui présentent Emmanuel Macron vainqueur avec 54% des suffrages. Elle s'est confiée sur son rôle de première dame auprès de l'AFP en toute sincérité.
Brigitte Macron de nouveau à l'Elysée ? "Ce n'est pas l'enfer" mais...
La première dame Brigitte Macron - Le président Emmanuel Macron lors d'une cérémonie en l'honneur des sportifs médaillés aux Jeux Olympiques et Paralympiques Pekin 2022 au palais de l'Elysée à Paris Emmanuel Macron et sa femme Brigitte Macron - Arrivées au palais de l'Elysée à Paris pour la cérémonie d'investiture d'E. Macron, nouveau président de la République, le 14 mai 2017 Le Président de la République Française, Emmanuel Macron et sa femme la Première dame Brigitte Macron lors du dîner d'état en l'honneur du président de la République de Colombie Juan Manuel Santos et sa femme la Première dame Clemencia Rodriguez au Palais de L'Elysée à Paris, France, le 21 juin 2017 Emmanuel Macron et sa femme Brigitte Macron - Dîner d'Etat au Palais de l'Elysée en l'honneur de M. Aoun (Président de la République Libanaise) à Paris, le 25 septembre 2017 Le président de la République Française Emmanuel Macron et la Première dame Brigitte Macron, accueillent les joueurs de l'équipe de France (Les Bleus) et son sélectionneur Didier Deschamps, le président de la Fédération Française de Football Noël Le Graët et des membres de la FFF, au Palais de l'Elysée. L'équipe de France est en provenance directe de Russie où elle a été sacrée Championne du Monde 2018, pour la deuxième fois de son histoire, après sa victoire en finale face à la Croatie (4-2). Paris, le 16 juillet 2018
La suite après la publicité

En se présentant pour un second mandat, Emmanuel Macron a entraîné avec lui dans sa décision son épouse Brigitte Macron. Alliée fusionnelle et indispensable du président de la République, elle a accepté avec les honneurs le choix de son mari, tirant un bilan positif de son expérience tout en admettant les points difficiles. C'est ce qui paraît de son entretien avec l'Agence France Presse, un peu plus d'une semaine avant le deuxième tour des présidentielles où le leader de La République en Marche affrontera la cheffe du Rassemblement national, Marine Le Pen. Elle continuera de le conseiller, tout en le laissant totalement libre de ses choix. "On parle énormément de tout, mais dans le cadre de la présidentielle, en aucune manière je n'essaie de l'influencer. Jamais. Parce que c'est l'histoire entre les Français et un homme", avait-elle expliqué sur TF1 en décembre.

Contrairement à ce que certains lui avaient prédit en devenant première dame, Brigitte Macron assure ne pas avoir vécu "l'enfer" à l'Elysée en 2017, lorsqu'Emmanuel Macron a remporté la victoire. Il en faut plus pour effrayer l'ancienne enseignante de lettres qui a épousé l'homme politique en 2007. À 69 ans, la première dame est prête pour une nouvelle aventure si les Français et les Françaises le veulent, acceptant les contraintes qui vont avec.

Durant ce mandat de cinq ans durant lequel elle a pu imposer sa marque, Brigitte Macron a pu offrir toute son énergie et sa passion pour aider les hôpitaux, les personnes en situation de handicap et les enfants. C'est pour ces derniers qu'elle aimerait plus que tout continuer à se battre, habitée par sa fibre d'enseignante. "Si je reste, je voudrais faire plus pour lutter contre le harcèlement scolaire et l'addiction des jeunes aux écrans", qui font "d'immenses dégâts" dans la société, assure-t-elle.

L'ombre et la lumière

Être présente, dans l'ombre, parfois dans la lumière pour défendre les sujets les plus graves comme le sort d'enfants malades du cancer en Ukraine, celle qui a reçu pas moins de 100 000 courriers en cinq années s'implique dans les domaines où "elle se sent à l'aise" sans faire de politique. C'est ainsi qu'elle a succédé à Bernadette Chirac comme présidente de la Fondation des Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, qui gère la populaire opération "Pièces jaunes" ou a lancé en 2019, avec l'appui du groupe LVMH - qui lui prête nombre de robes de représentation - l'Institut des vocations pour l'emploi (Live), qui forme des adultes de 25 à 30 ans sans formation ni emploi.

Des missions qu'elle a assurées avec celui de first lady classique qui accompagne son mari, à l'Elysée ou ailleurs, pour les obligations de représentations de l'Etat. Elle a montré également un sens certain des mondanités, l'utilisant pour de nobles causes. Amie de Carla Bruni-Sarkozy, Stéphane Bern, Bernard Montiel ou encore Line Renaud, elle est douée de belles aptitudes relationnelles, sans être une ingénue. Elle met en garde son époux contre les courtisans dès qu'elle se méfie. "Je lui dis quand je ne sens pas quelqu'un, quand ça m'inquiète, confie-t-elle. A un moment donné, c'était du cirage tout le temps. Mais il y a moins de jeux de cour qu'au début. Ils ont senti que ça ne marchait pas avec nous", explique la première dame.

Touchée par la violence, mais solide comme un roc

Mère de trois enfants de son premier mariage avec André-Louis Auzière, Laurence, Sébastien et Tiphaine - la plus impliquée en politique -, Brigitte Macron a dû toutefois faire face au pire campagne de dénigrement, comme celle affirmant qu'elle était un homme. En février, elle a lancé une action pénale contre ses auteurs. La crise des gilets jaunes l'a également beaucoup affectée, parce qu'elle a divisé les Français et qu'elle a entraîné des actes violents. "Je crains la violence, je crains la haine, je crains aussi cette espèce de crescendo permanent. On va de plus en plus loin", déplorait-elle sur TF1 en décembre. Rompue à l'exercice de première dame, Brigitte Macron est prête, solide comme un roc mais humaine avant tout, à rempiler pour un nouveau quinquennat, avec les sacrifices personnelles qu'il coûte.

À propos de
Mots clés
People France Politique Élections Couple Interview Photo Love
Suivez nous sur Google News
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
"On habitait une maison à Neuilly" : Michel Serrault a fait vivre un enfer à ses voisins, sa fille Nathalie raconte play_circle
"On habitait une maison à Neuilly" : Michel Serrault a fait vivre un enfer à ses voisins, sa fille Nathalie raconte
17 mars 2024
Constance Gay (Face à face) : Grâce à sa carrière, elle a pu s'offrir ce dont elle a toujours rêvé
Constance Gay (Face à face) : Grâce à sa carrière, elle a pu s'offrir ce dont elle a toujours rêvé
30 avril 2024
Les articles similaires
"Il a ramé" : Marion Maréchal mariée à Vincenzo Sofo, elle en a fait baver à l'Italien
"Il a ramé" : Marion Maréchal mariée à Vincenzo Sofo, elle en a fait baver à l'Italien
7 mars 2024
Pierre Arditi marié à Evelyne Bouix, la comédienne ne mâche pas ses mots : "J'aime tout ce qu'il est sauf..."
Pierre Arditi marié à Evelyne Bouix, la comédienne ne mâche pas ses mots : "J'aime tout ce qu'il est sauf..."
7 juin 2024
Vincent Lindon a été en couple avec Claude Chirac : l'ex-président Jacques Chirac "à mourir de rire"
Vincent Lindon a été en couple avec Claude Chirac : l'ex-président Jacques Chirac "à mourir de rire"
17 février 2024
Dernières actualités
Joe Biden abandonne : le président américain renonce à sa candidature à la Maison-Blanche, le nom d'un remplaçant évoqué
Joe Biden abandonne : le président américain renonce à sa candidature à la Maison-Blanche, le nom d'un remplaçant évoqué
21 juillet 2024
Paul Lederman : le célèbre producteur est mort à l'âge de 84 ans des suites d'une longue maladie
Paul Lederman : le célèbre producteur est mort à l'âge de 84 ans des suites d'une longue maladie
21 juillet 2024
Dernières news