Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Golshifteh Farahani nue : L'artiste exilée et amoureuse de Louis Garrel, sublime

Pour faire son grand retour, la revue Égoïste n'a pas eu froid aux yeux, et l'actrice Golshifteh Farahani non plus ! Ce magazine, créé par Nicole Wisniak, a dévoilé son numéro 17, trente-huit années après le premier numéro, indique le blog Photo sensible affilié au site de Madame Figaro.

En couverture, deux choix ont été faits. L'un met en scène Cate Blanchett, l'actrice oscarisée de Blue Jasmine. L'autre révèle toute la beauté de l'Iranienne Golshifteh Farahani, nue devant l'objectif de Paolo Roversi. En 2011, le numéro 16 sublimait tout le charisme de James Thierrée, petit-fils de Charlie Chaplin.

Ce n'est pas la première fois que la magnifique Golshifteh Farahani, nommée au César du meilleur espoir féminin pour Syngué Sabour, pierre de patience, est aussi audacieuse devant un objectif. Elle n'avait pas eu peur de se montrer topless l'année où elle figurait parmi les révélations des César, en 2012, pour son rôle dans Si tu meurs, je te tue. Pour un court métrage fascinant intitulé Corps & âme, les jeunes comédiens se déshabillaient devant l'oeil habile de l'artiste en récitant un texte de Laurent de Bartillat, scénariste du film L'homme qui voulait vivre sa vie. Voir Golshifteh Farahani en tenue d'Eve avait fait scandale dans son pays d'origine, où les autorités obligent les femmes à porter le foulard islamique.

En effet, née sur les terres perses, elle a quitté son pays après avoir provoqué la colère de la République islamique d'Iran. Le gouvernement n'a pas supporté de la voir dans un film américain, Mensonges d'État (de Ridley Scott avec Leonardo DiCaprio) et qui plus est sans voile. Fuyant les autorités qui la considéraient comme un traître pour avoir tourné dans une production américaine, les cheveux à découvert, elle s'était enfuie, profitant d'une faille dans le système de contrôle. Elle avait déclaré dans les pages de Madame Figaro : "L'exil, c'est aussi un trou noir. C'est tout perdre. C'est tout recommencer, c'est une petite mort. Moi, je la transforme en petite mue. Je veux être joyeuse."

Récemment vue dans Eden, sous la direction de Mia Hansen-Løve et dans la superproduction américaine Exodus de Ridley Scott, elle reviendra sous la direction de son compagnon Louis Garrel, dans le drame Les Deux amis, avec Vincent Macaigne.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel