Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Vanessa Paradis, la princesse Grace, Mélanie Laurent... Revivez de magnifiques moments du festival de Cannes !

12 photos
Lancer le diaporama

Le 12 mai, le 63e Festival de Cannes présidé par Tim Burton va ouvrir ses portes. Cette manifestation promet beaucoup d'émotion et bien sûr de polémiques, celles-ci ont d'ailleurs déjà commencé. Si le festival est connu pour ses sélections audacieuses et ses scandales, il est aussi une véritable fête. A l'aube des festivités, Purepeople.com vous propose de revivre quelques-uns de ses beaux moments.

Quand on parle d'instants émouvants à Cannes, une image vient rapidement à l'esprit, celle de Vanessa Paradis et Jeanne Moreau : Vanessa chante Le Tourbillon de la vie extrait du film de Truffaut Jules et Jim, en l'honneur de Jeanne, présidente du festival en 1995.

Remontons des années plus tôt. Grace Kelly présente La Main au collet d'Alfred Hitchcock en 1955 à Cannes. L'un des festivaliers tombe sous son charme, c'est le Prince Rainier de Monaco. Un an plus tard, ils se marieront ensuite en 1956, et auront trois enfants, Caroline, Albert et Stéphanie de Monaco.

La disparition de François Truffaut en 1984 bouleverse le cinéma dans le monde entier. Lors de l'édition de 1985 du festival de Cannes, les comédiens principaux de ses films comme Fanny Ardant, Catherine Deneuve, Jeanne Moreau et bien sûr, Jean-Pierre Léaud, se réunissent pour une photo hommage.

Pour célébrer le centième anniversaire de la naissance de Charlie Chaplin en 1989, les enfants et petits-enfants de Charlie Chaplin montent sur scène. De quoi faire honneur à l'une des figures majeures du cinéma mondiale.

En 1996, les festivaliers sont émus par la remise du prix d'interprétation ex aequo à Daniel Auteuil et à son partenaire dans Le Huitième Jour de Jaco Van Dormael, Pascal Duquenne, atteint de trisomie 21. Son talent permet de voir sous un autre jour cette maladie.

Martin Scorsese, président du jury en 1998, remet le grand prix du jury à Roberto Benigni pour La vie est belle. Le cinéaste et acteur italien est aux anges et manifeste son bonheur avec la démesure qui lui est bien connue. Benigni fait une déclaration d'amour au cinéma et embrasse même les pieds de Scorsese !

Alors que son film ne devait pas sortir sur les écrans américains,Michael Moore reçoit du président du jury Tarantino la Palme d'Or en 2004 pour Fahrenheit 9/11, son pamphlet anti-Bush. Un geste que certains qualifieront de politisé mais après tout, Cannes, c'est aussi une tribune politique.

En 2006, le jury ne peut choisir qui, entre les acteurs du film Indigènes de Rachid Bouchareb, mérite le prix d'interprétation. C'est ainsi que les cinq acteurs principaux, Samy Naceri, Jamel Debbouze, Roschdy Zem, Sami Bouajila et Bernard Blancan, reçoivent avec émotion un prix collectif pour ce long métrage qui rend honneurs aux combattants des colonies françaises de la Seconde Guerre mondiale. Une fois sur scène, ils chanteront Le Chant des tirailleurs.

C'est une belle bousculade qui se produit sur la scène du palais des festival lorsque Sean Penn remet en 2008 la Palme d'Or à Entre les murs. Laurent Cantet, le réalisateur, fait monter les jeunes acteurs enthousiastes de son long métrage !

Sélectionné en compétition en 2009, Inglourious Basterds de Quentin Tarantino met le feu à Cannes. En effet, le réalisateur et l'une de ses actrice Mélanie Laurent se mettent à danser sur le tapis rouge du palais des festivals, comme un clin d'oeil à la danse de Pulp Fiction !

Pour finir, certes cet événement ne s'est pas déroulé réellement lors du Festival, mais il en a marqué tant ! Dans La Cité de la peur, le film de Les Nuls qui se joue pendant Cannes, Alain Chabat et Gérard Darmon font patienter les festivaliers en dansant la fameuse Carioca. Nous ne pouvons résister à l'envie de vous faire partager ce grand moment de cinéma !

Que nous réserve l'édition cannoise de 2010 ? Rendez-vous dès le 12 mai à Cannes et sur Purepeople.com.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel