Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Gucci Masters: Charlotte Casiraghi radieuse, Doda tendre, des stars, quel final!

Charlotte Casiraghi entre Fernanda Ameeuw et Virginie Couperie-Eiffel lors de la remise du Grand Prix du Gucci Paris Masters à Marc Houtzager, vainqueur devant Denis Lynch et Alvaro de Miranda Neto à Villepinte le 2 décembre 2012.
91 photos
Lancer le diaporama
Charlotte Casiraghi entre Fernanda Ameeuw et Virginie Couperie-Eiffel lors de la remise du Grand Prix du Gucci Paris Masters à Marc Houtzager, vainqueur devant Denis Lynch et Alvaro de Miranda Neto à Villepinte le 2 décembre 2012.

C'est sur le sourire ravissant d'une Charlotte Casiraghi au comble de l'élégance, la joie d'un Marc Houtzager au firmament du saut d'obstacles pour 13/100e de seconde et le triomphe fait par un parterre de people que s'est achevée dimanche après-midi la 4e édition du Gucci Paris Masters, à Villepinte.

Charlotte Casiraghi, le sourire du Gucci Masters

Après avoir écrasé discrètement quelques larmes et affiché un visage sombre vendredi 30 novembre, minée par une élimination en compétition, la fille de la princesse Caroline de Hanovre, d'ailleurs présente à ses côtés, n'a pas tardé à se remettre en selle et à retrouver le sourire en triomphant avec style lors de la soirée de gala de samedi soir : lors du truculent concours costumé Style & Competition qu'elle a elle-même imaginé pour et avec le Gucci Paris Masters au profit de l'Amade mondiale, Charlotte Casiraghi, divine en squaw au côté de l'Australienne Edwina Tops-Alexander en cow-girl, a subjugué le public et le jury composé de Virginie Coupérie-Eiffel, Vincent Pérez et Xavier de Moulins. Malgré les passages, ensuite, de onze autres équipes (un amateur star, un professionnel) qui ont rivalisé d'audace et d'humour, d'un Benjamin Castaldi légionnaire à une Jessica Springsteen angélique, en passant par une Electra Niarchos préhistorique et un Nicolas Canteloup politique qui a fait passer Copé et Fillon pour des ânes, la belle Monégasque a remporté le Prix Style tandis qu'un duo Barbie et Ken détonant s'adjugeait l'épreuve générale.

Un final épique

Dimanche après-midi aussi, le spectacle était au rendez-vous. Très exigeant (avec notamment un triple redoutable en bordure), le parcours du Grand Prix du Gucci Paris Masters, concocté par l'Américain Conrad Homfeld, a mis cavaliers et montures à rude épreuve, offrant un final à grand suspense. Portée par la foule, qui lui a réservé une ovation vibrante à chacune de ses apparitions sur la piste, la Française Pénélope Leprevost, tenante du titre, a manqué d'un rien l'exploit : ses chances se sont envolées sur le tout dernier obstacle, où une faute les a privés, Mylord Carthago HN et elle, de conserver leur couronne. Le couple, qui signe le meilleur chrono (c'est rageant !), finit 5e - une place que beaucoup d'autres étoiles de la spécialité pouvaient lui envier : des stars comme Kevin Staut (8e), Christian Ahlmann (9e, 3e mondial, vainqueur la veille du Prix La Guerre des Sexes EADS), le champion olympique Nick Skelton (13e) ou encore Patrice Delaveau (15e) avaient échoué à s'inviter au barrage à sept (pour 43 couples en lice) pour le titre. A ce niveau, la moindre faute était éliminatoire : Edwina Tops-Alexander, 8e mondiale, aurait passé le cut sans une barre tombée au tout dernier obstacle...

Sur les sept finalistes, seuls quatre ont réussi un deuxième sans-faute dimanche, et à ce jeu-là, c'est le Néerlandais Marc Houtzager, médaillé d'argent par équipes aux JO de Londres, qui a été le plus rapide avec Sterrehof's Tamino, en 39"56. La prestigieuse marque d'horlogerie Longines, nouveau partenaire et chronométreur officiel du Gucci Paris Masters qui avait vu vendredi la victoire d'Alvaro de Miranda Neto dans le Prix GDE (CSI 5*), avait du boulot : Denis Lynch échoue avec Abbervail van het Dingeshof sur la deuxième marche du podium 13 centièmes plus loin, en 39"69. Alvaro de Miranda Neto, décidément en forme tandis que sa femme Athina est blessée, a été sacré meilleur cavalier du concours, et prend avec AD Rahmannhof's Bogeno la troisième place (41"37). Juste derrière, également dernière à avoir réalisé un double sans-faute, la jeune et jolie Suissesse Janika Sprunger, avec Palloubet D Halong, continue de confirmer tous les espoirs placés en elle (42"24). Déception pour Bosty (Roger Yves Bost), régional de l'étape et vainqueur du Longines Speed Challenge, qui termine 7e avec Nippon d'elle.

Au pied du podium, Charlotte Casiraghi et Fernanda Ameeuw formaient un tandem hautement glamour pour remettre son trophée à Marc Houtzager, qui poursuit sur sa lancée d'une saison fantastique avec ce 5e Grand Prix dans son escarcelle. Le héros du jour a fait part de sa joie avec cette victoire, "l'une des plus importantes de sa carrière", tandis qu'Alvaro de Miranda Neto, sur la troisième marche du podium, avait une pensée pour son épouse Athina Onassis, qui n'a pu disputer le Gucci Masters de Paris en raison d'une blessure aux vertèbres survenue deux semaines avant l'événement et a admiré les exploits de Doda depuis le bord de la piste, avec une minerve : "Ce week-end était important pour moi car avec l'accident d'Athina, c'est une période pas facile. Heureusement, elle va beaucoup mieux et elle pourra bientôt remonter à cheval. Je suis très content de cette 3e place."

Les people au rendez-vous du Gucci Paris Masters

De nombreux people étaient présents pour ce final en apothéose du Gucci Paris Masters : Guillaume Canet, qui aurait pu embrasser une carrière de haut niveau dans le saut d'obstacles sans un accident et a impressionné pour sa première participation au Masters sous le regard de sa compagne Marion Cotillard et de leur fils de 18 mois, Marcel, n'a évidemment pas manqué le rendez-vous. La veille, il posait avec Jean Rochefort et reconnaissait le parcours de La Guerre des Sexes avec Marion, ébahie. A nouveau invité sur la piste dimanche, il posait cette fois avec Marina Hands, sa partenaire à l'écran dans le film Jappeloup, hommage au mythique cheval du même nom attendu dans les salles obscures en mars 2013, pour lequel il incarne le cavalier Pierre Durand. Virginie Coupérie-Eiffel, ambassadrice du Gucci Masters et consultante pour Jappeloup, pouvait compter pour le final sur la présence de son compagnon Charles Berling, après avoir profité de sa fille Vanille (eue avec Julien Clerc) lors du gala d'ouverture jeudi dernier. Juré la veille, Vincent Pérez était spectateur pour le Grand Prix, en compagnie de son épouse Karine Silla, dont la fille Roxane Depardieu, eue avec Gérard Depardieu, était également à la soirée inaugurale de jeudi. Les jeunes mariés et parents Arnaud et Jade Lagardère ne sont pas passés inaperçus, de même que la chanteuse Nolwenn Leroy, Dominique Desseigne, ou encore les animateurs Laurent Ruquier et Marc-Olivier Fogiel.

A peine cette 4e édition spectaculaire et intense se refermait-elle que les organisateurs avaient déjà la tête à la suite et à l'an prochain. "C'était un Grand Prix extra ! Les cavaliers se sont donnés à 100%, merci à eux, merci à leurs chevaux et aussi merci à nos partenaires. La belle histoire se poursuit maintenant à Hong Kong et New York", a souligné Christophe Ameeuw, directeur d'EEM World, qui organise ce triptyque de Masters, un "grand chelem" inspiré du monde du tennis. La légende de l'équitation Nelson Pessoa s'est réjouie d'avance de retrouver le parcours difficultueux de Conrad Homfeld à Hong Kong. quant à Virginie Coupérie-Eiffel, elle a elle aussi félicités cavaliers et chevaux, et a déjà promis : "On va d'ores et déjà réfléchir à améliorer l'événement et chercher de nouvelles idées pour 2013." On n'en demandait pas tant.

Grand Prix Gucci Paris Masters, classement final après barrage :

1. Marc Houtzager (NED/Sterrehof's Tamino) 0 + 0 (39.56)
2. Denis Lynch (IRL/Abbervail van het Dingeshof) 0 + 0 (39.69)
3. Alvaro de Miranda (BRA/AD Rahmannshof's Bogeno) 0 + 0 (41.37)
4. Janika Sprunger (SUI/Palloubet D Halong) 0 + 0 (42.24)
5. Pénélope Leprévost (FRA/Mylord Carthago HN) 0 + 4 (39.12)
6. Gerco Schröder (NED/Eurocommerce London) 0 + 4 (39.95)
7. Roger-Yves Bost (FRA/Nippon d'Elle) 0 + 4 (44.41)

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Amel Bent publie une vidéo de sa fille Hana courant et tombant sur sa page Instagram le 12 août 2019.
Benjamin Castaldi confirme qu'il va devoir être réopéré de la jambe, le 5 juin 2019 dans "Touche pas à mon poste" (C8).
Story Instagram de Laeticia Hallyday le 31 octobre 2019 pour Halloween
M. Pokora, Christina Milian et Violet à Universal Studios- 15 août 2019.
Invitée dans "Touche pas à mon poste" lundi 28 octobre 2019 sur C8, Clara Morgane prend la défense d'Elsa Esnoult et de tous ses camarades de "Danse avec les stars".
Tony Parker sur Instagram.
Story Instagram (vidéo) de Laeticia Hallyday publiée après son dîner avec ses filles Jade et Joy et Jean Reno au restaurant Marsan d'Hélène Darroze le 24 juin 2019 à Paris.
Zette dévoilée par Jean-Luc Reichmann dans "Les 12 Coups de midi" sur TF1, le 25 mai 2019.
Marc Ladreit de Lacharrière et Jamel Debbouze partageant leur vision de l'entreprenariat et de l'improvisation à l'occasion du Trophée d'Impro 2019. © Gyro Productions
Story Instagram de Laeticia Hallyday le 31 octobre 2019 pour Halloween
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel