Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Tom Cruise : Ses plus grands succès, ses pires échecs

Dans Mission : Impossible - Protocole Fantôme, Tom Cruise et son équipe sont délaissés par une agence qui n'a plus la force de les défendre. Perché sur une corniche à plusieurs mètres du sol, l'incorrigible Ethan Hunt hésite d'ailleurs à sauter, même si "ça semblait être une bonne idée sur le coup". Cela peut sembler anodin, mais le véritable enjeu du film est clair : Tom Cruise sait qu'il n'est plus la star qu'il était. Après plusieurs années écorchées par son comportement outrancier et ses échecs publics, l'acteur est en pleine phase de reconstruction.

La révélation des eighties

Dès ses débuts, Tom Cruise semble flairer les futurs cinéastes majeurs. Après un second rôle dans Outsiders de Francis Ford Coppola, il décroche son premier grand rôle dans la comédie Losin' it de Curtis Hanson (L.A. Confidential). Mais c'est véritablement Risky Business qui permet à sa carrière de décoller. Tom Cruise est préféré à Tom Hanks et Nicolas Cage pour le rôle de cet ado déjanté qui profite de l'absence de ses parents pour faire le fou, et obtient sa première nomination aux Golden Globes. Il improvise la scène culte où il danse en chemise et devient immédiatement le nouveau visage des années 80.

Après Legend, l'un des premiers films de Ridley Scott, il confirme son statut de star ultime dans Top Gun, réalisé par un autre membre de la famille, Tony Scott. Le film est un succès monumental et plus personne ne peut ignorer le visage de Tom Cruise.

Dans la cour des grands

Plutôt que surfer sur le succès sans efforts, comme il le fera avec Cocktail, il profite de l'excitation générale pour piocher des projets forts. Il tourne La couleur de l'argent avec Paul Newman et Martin Scorsese, frôle les Oscars avec Rain man et frappe très fort en vétéran du Vietnam dans Né un 4 juillet d'Oliver Stone. C'est son douzième film et sa première nomination aux Oscars.

S'il fallait trouver le moment où Tom Cruise bascule, ce serait probablement ici. Il collabore à l'écriture du film d'action Jours de tonnerre, où il retrouve Tony Scott et attire à lui une Nicole Kidman encore inconnue. L'année suivante, ils sont également à l'affiche d'Horizons lointains de Ron Howard. Il épouse Nicole Kidman et se prépare à devenir le maître d'Hollywood.

L'ascension explosive

Des hommes d'honneur avec Jack Nicholson, La firme de Sydney Pollack et Entretien avec un vampire avec Brad Pitt sont autant de succès critiques que publics qui amènent Tom Cruise à passer le cap de la production. Fan de la série Mission : Impossible depuis son enfance, il se forge sur mesure une adaptation cinématographique sous forme de film d'action survitaminé et dédié à sa gloire.

Il engage Brian de Palma et malgré leur relation tendue sur le tournage, où le cinéaste réputé difficile lutte pour imposer sa vision d'un film qui appartient à l'acteur, Mission : Impossible est un succès phénoménal. La même année, il décroche une nouvelle nomination aux Oscars pour Jerry Maguire de Cameron Crowe, une success story typiquement hollywoodienne.

Stanley Kubrick pose la dernière pierre à l'édifice Tom Cruise lorsqu'il propose à Nicole Kidman et lui de jouer le couple star d'Eyes Wide Shut, sur l'érosion d'un couple bourgeois confronté à la jalousie. Les deux acteurs signent un contrat à durée indéterminée, et alors que le tournage se prolonge pendant plus d'un an, leur mariage est au centre de toutes les attentions. Kubrick termine le montage de son film, meurt brutalement, Tom Cruise et Nicole Kidman se séparent rapidement et Eyes Wide Shut entre dans la légende avec eux.

Le début de la fin

Alors que les paparazzis se déchaînent autour de leur séparation avant même leur divorce officiel, Tom Cruise ne quitte plus les écrans. Son rôle de gourou misogyne et instable dans Magnolia lui vaut une nouvelle nomination aux Oscars qui annonce déjà les prémices de sa surexposition. De retour dans Mission : Impossible 2, où il est érigé au rang de demi-dieu dans une surenchère folle, Tom Cruise porte sur ses épaules Vanilla Sky de Cameron Crowe, Minority Report de Steven Spielberg et Le Dernier Samouraï.

Toujours à l'affût des collaborations prestigieuses, il se métamorphose en tueur glacial dans Collateral de Michael Mann, mais son perfectionnisme et son sourire fatiguent le public.

Le dérapage ultime

Le conte de fées s'achève en 2005. En pleine tournée promotionnelle pour La guerre des mondes, Tom Cruise étale sans pudeur sa vie privée si bien que les médias ne parlent plus que de ça. Après sa demande en mariage à Katie Holmes au sommet de la tour Eiffel, il est invité chez Oprah Winfrey où il hurle son amour pour la jeune actrice dans un tonnerre d'applaudissements. C'est le pas de trop pour la star, ridiculisée à travers le monde.

Un an plus tard, les bons scores de Mission : Impossible III ne suffisent plus à Paramount qui met fin au contrat les liant à Tom Cruise, dont la crédibilité est en chute libre. Malgré son apparition dans Tonnerre sous les tropiques, où il se déguise en vieux producteur chauve et bedonnant, l'acteur n'a plus la cote. Lions et Agneaux de Robert Redford et Walkyrie de Bryan Singer ne séduisent ni le public, ni la critique. Sans être les catastrophes redoutées, les deux films démontrent clairement que Tom Cruise fatigue.

Le retour en petite forme

Après deux années loin des plateaux, Tom Cruise prépare son retoure en grande pompe. Il hésite entre The Tourist et Salt, finalement réécrit pourAngelina Jolie. Il joue la carte du second degré et s'attire la popularité de Cameron Diaz dans Night and Day, une comédie d'action. Mais là encore, personne n'est convaincu.

C'est à ce moment là qu'un quatrième épisode de Mission : Impossible est lancé. Longtemps enterrée, la franchise renaît de ses cendres, oublie la numérotation pour se placer dans la ligne de James Bond et prépare même la relève avec Jeremy Renner. Depuis, la production affirme qu'il n'en est rien : Tom Cruise est et restera le héros de la saga.

Les prochaines années seront cruciales pour l'acteur. Si Mission : Impossible - Protocole Fantôme semble bien parti pour être un carton, Tom Cruise s'apprête à frapper fort. Attendu dans le polar One Shot et les blockbusters We mortals are et Horizons, il prépare un retour sous forme de glorification avec Rock of Ages, une comédie musicale kitsch. Annoncé en dernier au générique, le comédien est pourtant l'unique centre de la bande-annonce. Certainement une manière de pouvoir assumer le succès du film mais se décharger de toute responsabilité en cas d'échec. Car personne n'est dupe : le Tom Cruise d'antan a bel et bien disparu.

Geoffrey Crété

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image