Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Yves Saint Laurent, guerre des biopics : Le Bonello repoussé, Bergé intervient

Alors que le premier biopic sur Yves Saint Laurent (signé Jalil Lespert avec Pierre Niney dans le rôle-titre) sort en salles, le second projet sur le créateur de génie, dirigé par Bertrand Bonello, a fait une annonce retentissante ce mercredi 8 janvier. Le Saint Laurent de Bonello, prévu à l'origine au tout début du Festival de Cannes, le 14 mai, a vu sa sortie en salles déplacée au 1er octobre 2014. De quoi éviter en surface une éventuelle guerre commerciale entre deux films portant sur le même sujet, comme l'exemple de La Guerre des boutons.

De son côté, Pierre Bergé, fameux amant et historique bras droit d'YSL, a réagi dans Paris Match, au cours d'une interview. Après avoir donné son aval au projet de Jalil Lespert – mais pas à celui de Bertrand Bonello avec Gaspard Ulliel dans le rôle principal –, Pierre Bergé a reçu un appel du "rival", et en a profité pour mettre les points sur les i : "Je ne suis pas fâché contre Bonello, je lui ai juste dit, mécontent : 'Vous me faites passer pour un censeur'."

Pierre Bergé dit avoir trouvé "incroyable qu'on tourne un biopic sur Yves sans venir m'en parler", affirmant ensuite que sa "réputation d'empêcheur de danser en rond l'a peut-être effrayé". Sans être dans la menace, Pierre Bergé prévient : "Je n'interdirai rien, sauf si le droit moral de l'oeuvre d'Yves est atteint. Par exemple, si les dessins et les vêtements ne sont pas les siens." Une déclaration faisant écho aux faits que les dessins et robes originaux d'Yves Saint Laurent avait été prêtés par la fondation du créateur à l'équipe du film Yves Saint Laurent.

D'ici le 1er octobre, Bertrand Bonello pourrait retourner des scènes où des dessins et robes d'Yves Saint Laurent seraient mis en avant à l'écran, respectant ainsi le droit moral évoqué par Pierre Bergé... La nouvelle date de sortie du Saint Laurent coproduit par Europacorp et Mandarin Cinéma pourrait également remettre en question la rumeur insistante qui voudrait voir le film de Bertrand Bonello faire l'ouverture du Festival de Cannes. Aux côtés de Gaspard Ulliel, Jérémie Rénier, Léa Seydoux, Amira Casar, Louis Garrel ou encore Willem Dafoe formeraient une fort belle distribution digne d'une ouverture en grande pompe à Cannes, où le jury sera présidé par Jane Campion.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel