Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Loana : Violences, hôpital psychiatrique, images troublantes... Sa nouvelle descente aux enfers

Loana : Violences, hôpital psychiatrique, images troublantes... Sa nouvelle descente aux enfers
Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
Loana Petrucciani - Photocall à l'occasion du lancement de la 4ème saison de l'émission de télé-réalité "La Villa des Coeurs Brisés" à la Tour TF1 à Boulogne-Billancourt © CVS/Bestimage
13 photos
Lancer le diaporama
Loana Petrucciani - Photocall à l'occasion du lancement de la 4ème saison de l'émission de télé-réalité "La Villa des Coeurs Brisés" à la Tour TF1 à Boulogne-Billancourt © CVS/Bestimage
Loana n'a pas vécu la meilleure des années. En 2020, la gagnante de "Loft Story" a connu une nouvelle descente aux enfers, médiatisée qui plus est. Retour sur sa fin d'année compliquée.

Etre sous le feu des projecteurs n'a malheureusement pas réussi à Loana Petrucciani. Du jour au lendemain, elle est devenue célèbre grâce à Loft Story (2001). Et à cause de ses blessures passées ou de ses histoires d'amour compliquées, elle a fini par faire une descente aux enfers. La blonde de 43 ans a fait de nombreuses tentatives de suicide entre 2009 et 2014. Elle a en plus pris de nombreux kilos en 2011, la faisant se sentir mal dans sa peau. Mais en 2018, c'est métamorphosée qu'elle est revenue sur le devant de la scène pour la promotion de son livre Si dure est la nuit, si tendre est la vie (éditions Plon). Le public pensait donc que ses soucis étaient derrière elle. Ce n'était malheureusement pas le cas.

Cette année 2020 n'a pas été rose pour Loana. L'ancienne star de télé-réalité connaît une relation tumultueuse avec Fred Cauvin depuis 2013. A plusieurs reprises, elle l'a notamment accusé de l'avoir agressée physiquement. Des accusations réitérées cette année. Le 17 septembre, la maman de Mindy a dévoilé des photos de son corps tuméfié sur Instagram. "Vous voulez vraiment la vérité ? Voilà, je commence à en avoir marre de vos spéculations, de lire ou voir partout que je me drogue, que je prends trop de médicaments, que je ne vais pas bien, a-t-elle expliqué. Eh bien oui, je ne vais pas bien et je vais montrer pourquoi. Parce que lui, héros Fred Cauvin, n'est pas celui que vous croyez. Déjà en février, les journaux et les médias ont affirmé que j'avais de la drogue chez moi, délations fausses forcément. Il ne l'a dit à la police que pour qu'ils fassent une perquisition et pour détourner le fait qu'ils n'ont rien trouvé d'autre que des hématomes sur mes bras", écrivait-elle en légende de sa publication.

Très vite, Fred Cauvin a nié ces accusations (bien qu'il ait reconnu l'avoir déjà giflée à l'occasion d'une interview pour Purepeople) et a porté plainte contre Loana. Il a également assuré que son ex se droguait. De son côté, Loana ne souhaitait pas porter cette affaire devant la justice. "Je ne vais pas en procès. Je ne vais pas écouter tout le monde, je vais écouter mon coeur. Mais calme tout ça, s'il te plaît. Pour le peu d'amour qu'il te reste peut-être pour moi. Je ne veux pas de bagarre entre nous. Il y en a trop eu, non ?", lui aurait-elle envoyé. Le 23 septembre, Kelly Vedovelli (qui était en contact avec elle) a confirmé dans Touche pas à mon poste qu'elle ne porterait pas plainte et a expliqué pourquoi : "Elle est follement attachée à ses enfants et elle ne veut absolument pas leur causer du tort et voir leur père derrière les barreaux. Elle ne veut pas faire subir ça aux enfants."

Malgré tout, la guerre s'est poursuivie entre les deux anciens amants terribles et Loana a continué à plonger. Elle en a eu marre de voir que les médias donnaient la parole à Fred Cauvin et l'a fait savoir. "Et oui, c'est Fred Cauvin qui m'a fait ça quelques jours avant le 30 août, jour de mon anniversaire... Qu'il me foute la paix.. En rien il n'est gentil avec moi... Arrêtez de lui apporter quelconque intérêt. Les messages que je lui ai écrits gentiment étaient juste parce qu'il m'écrivait qu'il voulait se foutre en l'air (comme d'habitude à chaque fois qu'il me frappe). Mais pour ses enfants, j'ai ravalé ma fierté et j'ai essayé de calmer la situation. Mais MERDE, il vous faut quoi de plus pour vous montrer le comportement d'un pervers narcissique. (...) C'est exactement ce qu'il voulait... Être connu par n'importe quel moyen et VOUS L'Y AIDEZ. (...) Je suis fatiguée d'entendre ses conneries... Il m'a frappée, il m'a battue plutôt... Et il n'y a aucune bonne raison à ÇA !!!! Juste plus jamais...", écrivait-elle notamment sur Instagram le 23 septembre.

Après quoi, elle avait dévoilé une photo perverse de Fred Cauvin et une autre où elle assurait qu'il était drogué. Une fois de plus, son ex l'a donc attaquée en diffamation. "Dimanche 27 septembre dernier, Loana a repris contact avec moi pour que je lui fasse un ravitaillement de nourriture, car elle n'a plus de liquidités. Je n'ai pas accepté de me plier à ses demandes, car je ne suis ni une banque ni l'assistance sociale. Elle l'a très mal pris et s'en ensuite vengée en publiant de nouveaux messages diffamatoires", s'est-il défendu auprès de Starmag fin septembre.

Début octobre, les nouvelles n'étaient guère plus réjouissantes. Starmag a dévoilé que Loana avait été transportée à l'hôpital Bichat, dans le 18e arrondissement de Paris, après avoir été aperçue dans la rue, non loin de son domicile, "complètement déboussolée". Loana aurait été prise d'une crise de démence en pleine rue, après avoir "abusé de substances illégales". Elle a même été jusqu'à "exhiber sa poitrine sur la voie publique, lors d'une bouffée délirante". La police serait intervenue à son domicile et aurait perquisitionné son appartement. Sur place, des substances illicites auraient été retrouvées. L'ex-candidate de télé-réalité a ensuite été transférée dans une clinique psychiatrique où elle a reçu de lourds traitements car son état était jugé "grave". "Elle ne sortait plus de chez elle, ne s'alimentait plus. Elle a beaucoup changé physiquement. Loana a perdu beaucoup de poids, porte les cheveux courts, les bras recouverts de scarifications. Elle a les bras massacrés", a raconté l'un de ses proches. Loana était soignée pour troubles bipolaires et schizophrènes. Inquiète pour sa fille, sa mère Violette a écrit une lettre au procureur pour qu'elle soit mise sous curatelle.

Près d'un mois après son hospitalisation, Loana a fait son retour sur Instagram pour donner de ses nouvelles. "Délicate et étrange juste pour vous... Je ne vous oublie pas au contraire, je travaille sur un énorme projet qui devrait vous plaire... PS : Je vais très bien contrairement à ce que j'ai pu lire ces derniers temps, non je ne suis pas malade, non je ne me drogue pas... J'avais juste besoin de m'isoler pour mieux me retrouver", a-t-elle écrit le 2 novembre. Depuis, elle inquiète ses abonnés en postant quelques publications perturbantes.

Le 11 novembre, deux vidéos ont suscité de nombreuses interrogations. La gagnante de Loft Story semblait avoir du mal à parler et a tenu des propos un peu étranges. Elle a récidivé le 15 novembre en publiant des images sur lesquelles elle peinait à articuler au point de tirer la langue.

En outre, Loana a confié au magazine Public qu'elle n'avait "plus rien" et qu'elle était endettée. "Je ne peux pas régler l'assurance de mon appart et de ma voiture. Je vais finir sous les ponts, sans un rond ! Parfois, j'ai envie d'en finir. Mais je me retiens de faire une bêtise", expliquait-elle. Espérons que l'année 2021 sera celle de la renaissance pour elle. Car comme elle le dit souvent, c'est un Phoenix qui peut renaître de ses cendres.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image