Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Titeuf, Tintin, Astérix et les autres : Quand la BD fait son cinéma !

La bande dessinée, c'est un art à part entière. Née sur tous les continents, forte d'influences sociétales dominantes, la BD est vivante, qu'elle soit manga ou comics... Il ne fallut pas longtemps aux studios de cinéma du monde entier pour percevoir que le potentiel latent des héros de vignettes pouvait exploser sur grand écran. Les deux arts étant nés durant la même période, les liens sont étroits, le passage de l'un à l'autre est donc facilité.

Et soudain... Chabat (re)créa Astérix !

Dès qu'une BD est mise en scène, on en parle. D'ailleurs, toutes les bandes dessinées à succès ont eu droit à leur équivalent dans le septième art. En France, c'est Tintin qui a eu les premiers honneurs avec deux films sortis en 1961 et 1964. Puis, durant 20 ans, entre 1970 et 1990, le cinéma s'est essayé à diverses adaptations, mais rarement avec succès. Gaston Lagaffe, Les Bidochons, ou plus récemment Les Daltons ou Blueberry n'ont pas été suivis depuis les pages jusqu'aux pellicules. La vraie réussite, celle qui a relancé une mode, c'est l'adaptation d'Alain Chabat et de son Astérix et Obélix : Mission Cléôpatre.

Avec cette très libre interprétation d'une des oeuvres de René Goscinny et d'Albert Uderzo (actuellement en conflit avec sa fille), l'ancien des Nuls fait jouir le box-office avec près de 15 millions d'entrées et donne des idées aux studios. S'en suivra une surexploitation des oeuvres sur papier de la part de scénaristes qui croient reconnaître dans les auteurs de BD de véritables poules aux oeufs d'or. Ces dernières années, certaines adaptations ont néanmoins réussi leur entrée dans les salles de projection. A l'occasion de la sortie récente de Titeuf ce mercredi 6 avril, en 3D et avec une B.O. mythique s'il vous plaît, redécouvrons ces succès de bulles qui ont aussi convaincu les cinéphiles.

En France, d'autres oeuvres se distinguent

Alain Chabat a marqué en France un tournant dans les adaptations de BD au cinéma. En prenant à son compte l'histoire du petit Gaulois le plus célèbre du monde, il a su moderniser l'oeuvre et la faire passer de sympathique à hilarante, exploitant au maximum l'image, le son, le jeu de ses acteurs, Jamel ou Edouard Baer éclipsant et Christian Clavier (Astérix) et Gérard Depardieu (Obélix). Il fait bien mieux que Claude Zidi qui avait été le premier a rendre vivant Astérix en 1999, mais aussi que le duo Langmann-Forestier, qui avaient assuré sa descendance en 2008 avec le décevant Astérix aux Jeux Olympiques, gonflé aux effets "spéciaux" et dopé aux noms célèbres.

L'autre gros succès liant BD et ciné, c'est Persépolis, de Marjane Satrapi. Cette dernière a fait le choix de garder le dessin pour le long métrage de son oeuvre, et les gens ont suivi. Le million de spectateurs, mais aussi deux Césars (meilleure première oeuvre, meilleure adaptation) pour l'histoire de la jeune Marjane à Téhéran. Sa prochaine transposition, Poulet aux prunes, débarque fin octobre. Enki Bilal, lui, tente de donner chair à sa création dessinée avec Immortel, ad vitam (2005). La divine Linda Hardy embellit ce film aux décors fantastiques et futuristes, mais le long métrage est moins bien accueilli par les spectateurs que par la presse, hélas. Pourtant, cela n'a pas découragé les distributeurs et depuis 2008, c'est l'escalade. Une flopée de films inspirés ou directement tirés de BD voient le jour, et certains sont plutôt bons.

En 2009, James Huth réalise un grand coup en transformant l'acteur le plus bankable du moment, Jean Dujardin, en Lucky Luke, et l'entourant de valeurs sûres, comme Michaël Youn ou Sylvie Testud. Avec près de deux millions d'entrées, on acquiesce. Tout comme pour Le Petit Nicolas, réalisé par Laurent Tirard et sorti également en 2009. Attendu au tournant, le film trouve son public et ravit les grands et les petits puisqu'ils sont plus de cinq millions à aller applaudir le jeune Maxime Godart, la subtile Valérie Lemercier et Kad Merad. Enfin, outre Astérix, notons que le riche héritier Largo Winch créé par Jean Van Hamme a lui aussi eu droit à une suite après un premier épisode plaisant, sorti le 17 décembre 2008 en salles (1,7 million de billets vendus). Le deuxième épisode, toujours avec Tomer Sisley dans le rôle de l'héritier de l'empire W, est sorti le 16 février dernier au cinéma. Mais malgré la présence de la sémillante Sharon Stone, Largo Winch II s'est essoufflé. Tout comme la jolie Adèle Blanc-Sec (Louise Bourgoin) imaginée par Luc Besson, pas si convaincante.

Les Schtroumpfs, Tintin et le Marsupilami débarquent !

Alors, on est en droit de se demander si la BD est réellement une valeur sûre pour le septième art. Et l'on serait tenté de répondre "oui" en voyant le nombre de nouvelles adaptations qui vont débarquer prochainement. Titeuf déjà, totalement pris en main par son créateur Zep, et qui agite sa mèche en dessin animé et en 3D depuis ce mercredi 6 avril. Véritable icône des jeunes, on ne doute pô que celui qui n'est pô invité à l'anniversaire de son amoureuse, Nadia, rameutera plein de bambins dans les salles obscures. Le 22 juin, on ne changera pas tellement de décor, puisque c'est le (mauvais) Elève Ducobu, joué par le jeune Vincent Claude, qui viendra nous en mettre plein les yeux de ses stratagèmes et tricheries en tous genres. Il fera tourner en bourrique son professeur Latouche, incarné avec brio par Elie Semoun. Enfin, Joann Sfar, après son film réussi sur Gainsbourg, va "adopter" son Chat du rabbin sur grand écran. Rendez-vous le 1er juin.

Mais ce sont aussi les Américains qui s'y mettent, et font dans la BD belge. Raja Gosnell, qui a réalisé pour les USA les adaptations de Scooby-Doo à deux reprises, s'est frotté... aux Schtroumpfs ! Et en 3D là encore ! Prévue pour le 3 août en France, la sortie du film événement où brilllera Neil Patrick Harris (Barney de How I met your Mother) ne ravira pas tous les fans des petits hommes bleus, puisque ces derniers ont déserté leur petit village traditionnel pour venir schtroumpfer dans notre monde et plus précisément à New York. On observera l'accueil, surtout en Europe. L'autre projet attendu (pour fin octobre 2011), c'est le super-projet hollywoodien qui va voir enfin le reporter Tintin incarné en motion-capture par Jamie Bell. Le film, interprété par de vrais acteurs (Andy Serkis, Nick Frost, Daniel Craig) et retravaillé en 3D comme Avatar, est tenu dans un grand mystère sous la houlette de Steven Spielberg et Peter Jackson.

En France, les projets les plus attendus sont ceux de deux habitués des adaptations BD-ciné. Laurent Tirard, réalisateur du Petit Nicolas, a été choisi pour le prochain Astérix, God Save Britannia. Une grosse responsabilité, car le casting sera comme toujours énormissime et que les attentes sont importantes. Enfin, Alain Chabat, roi de l'adaptation soignée depuis "son" Astérix, est en ce moment en pleine ébullition puisqu'il vient de tourner un film sur le fameux Marsupilami, cette étrange créature palombienne créée par Franquin. Le titre (Houba ! Le Marsupilami et l'Orchidée du Chicxulub) est prometteur tout comme les noms liés au projet, comme Jamel, Fred Testot, Lambert Wilson, la star montante Géraldine Nakache.

On en trépigne d'avance. Mais ces deux projets ne sont pas attendus avant 2012. En attendant, on se satisfait d'un Titeuf haut en couleur et qui a réussi de belles entrées pour son premier jour. Pour sûr, la BD au ciné va pô si mal !

Clément Razgallah

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Michèle Laroque en interview pour Purepeople, pour la sortie du film "Joyeuse Retraite". Le 20 novembre 2019.
M. Pokora, Christina Milian et Violet à Universal Studios- 15 août 2019.
Bande-annonce de C'est quoi cette mamie ? dans les salles le 7 août 2019
Fabrice Luchini de passage dans "Quotidien", talk show de TMC, le 23 septembre 2019.
Story Instagram de Laurie Cholewa au mariage de François-Xavier Demaison et Anaïs Tihay, le 7 juin 2019 au château de Valmy à Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales).
Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal- ONPC- oct 2019.
Story Instagram de Laurie Cholewa au mariage de François-Xavier Demaison et Anaïs Thinay, le 7 juin 2019 au château de Valmy à Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales), montrant les invités en train de chanter un pastiche de We are the world.
Story Instagram de Laurie Cholewa au mariage de François-Xavier Demaison et Anaïs Tihay, le 7 juin 2019 à Argelès-sur-Mer, au château de Valmy.
François-Xavier Demaison et Anaïs Tihay se sont mariés le 7 juin 2019 dans les Pyrénées-Orientales, unis à la mairie de Perpignan avant de célébrer leurs noces au château de Valmy à Argelès-sur-Mer. Story Instagram de Denitsa Ikonomova.
Jean Reno et Rayane Bensetti sur le tapis rouge du "Roi Lion" à Paris, le 11 juillet 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel